Le kadisch du président Rivlin…

0
114

Comment le président a fait pour avoir minian pour dire le Kaddish en souvenir de son père ?

Be’hadré ‘Harédim

Une histoire intéressante s’est produite à Pessa’h : le président Reouven Rivlin voulait marquer l’anniversaire du décès de son père, Yoel. Chaque année, le président de l’État se rend sur sa tombe sur le mont des Oliviers, mais cette année, il a été contraint de rester chez lui sans pouvoir réunir le quorum pour Kadish.

Le journaliste de Haaretz, Yossi Werter, a révélé dans sa chronique hebdomadaire que, ne sachant quoi faire, Rivlin est sorti sur son balcon dans l’espoir de trouver les neuf personnes qui lui manquaient… Werter raconte que le président n’a vu personne dans la rue, mais des manifestants sur le trottoir d’en face, réunis pour exiger de la part de Rivlin d’accorder à Netaniaho mandat pour former le gouvernement, ce que Rivlin refusait. « Le président s’est assuré que parmi les manifestants il y avait neuf hommes », décrit Werter. « Il a dit le Kaddish face à ces personnes, et les a remerciés pour leur écoute… »

LIRE  NetanyahOu donne des précisions sur l’évacuation des Casques blancs de Syrie

Aucun commentaires

Laisser un commentaire