Le médecin qui a fourni des gâteaux au terroriste – a été licencié de son travail

1
390

L’agresseur qui a perpétré une attaque à l’arme blanche à Jérusalem et qui est hospitalisé à Cha’aré Tsédek a reçu des « conditions spéciales » de la part de Dr Ahmed Mahajana. « Il y a eu une fête dans le service et nous avons distribué des gâteaux et de la nourriture aux patients et aux malades », a expliqué le médecin, dont le père et le frère sont des avocats qui représentent, entre autres, des terroristes et des prisonniers de sécurité.

Be’hadré ‘Harédim – Elie Klein – Illustration : shutterstock

Le médecin, le Dr Ahmed Mahajana, de l’hôpital Hadassah Ein Kerem qui a fourni au terroriste hospitalisé à l’hôpital les gâteaux et d’autres cadeaux alimentaires – a été démis de ses fonctions.

Le terroriste de 16 ans Muhammad Abu Kataish, qui a perpétré une attaque à l’arme blanche à Jérusalem le 22 octobre et environ une heure plus tard a été blessé par un policier sur un terrain de football, a été hospitalisé dans le service vasculaire de l’hôpital Hadassah Ein Kerem. Des plaintes parvenues à la direction de l’hôpital, dans lesquelles il a été signalé que le médecin avait pris un selfie souriant avec le terroriste, l’hôpital a mené une enquête et le médecin a été convoqué à une audience disciplinaire puis licencié, comme l’a rapporté Michel Machol dans Israel Hayom.

Le médecin a déclaré que « le 26 octobre 2022, le service a célébré la fin des examens, il restait de la nourriture et des bonbons et nous avons dit à la force auxiliaire de distribuer la nourriture restante aux patients et aux malades au lieu de la jeter. Je suis entré dans la chambre du terroriste, j’ai fait des tests de routine sur lui, et à ce moment-là, la force auxiliaire est entrée et lui a servi une assiette de la nourriture et des bonbons qui restaient. Je suis retourné au bureau pour continuer mon travail, après quelques minutes un policier m’a demandé de m’identifier auprès de lui, ce que j’ai fait. Au bout de deux jours, j’ai été invité à être interrogé par la police pendant trois heures. »

LIRE  L'entrée du Hérodion

Le médecin a également ajouté que « je n’ai pas dit à la victime qu’il était un héros, et aucun respect pour ses actions, et bien sûr je n’ai pas pris de selfie avec lui, il y a simplement eu une fête dans le service et nous avons distribué les gâteaux et la nourriture aux malades et aux malades. »

Lors de l’opération « Gardien des murs », le Dr Mahajana a publié un message avec des symboles de soutien à la lutte palestinienne. Le père et le frère du Dr Mahajana sont des avocats qui représentent, entre autres, des terroristes et des prisonniers de sécurité, y compris les terroristes qui se sont évadés de la prison de Gilboa. Dans le passé, les avocats recevaient un certificat d’appréciation du Fatah pour leur contribution aux prisonniers de sécurité.

Suite au limogeage du médecin qui soutenait les terroristes, l’organisation Betsalmo qui a déposé une plainte officielle auprès du commissaire en charge des médecins en a été informée. « Nous saluons le renvoi du médecin qui soutient le terrorisme. La place de cet homme est en prison et non dans un poste thérapeutique. Nous appelons le commissaire à l’acceptation publique du ministère de la Santé, le Dr Boaz Lev, à révoquer immédiatement son certificat médical. Celui qui soutient le terrorisme n’est pas un médecin mais un diable. Nous continuerons à combattre le terrorisme n’importe où et n’importe quand. »

1 Commentaire

  1. Je crois qu’il manque 😉 :

    « … après j’ai glissé et j’ai appuyé sur le bouton de prise de vue de mon téléphone sans faire exprès qui m’a pris en selfie avec le terroriste… »

    « … il y a des avocats de terroristes dans ma famille et ils ont beaucoup de clients terroristes mais il n’y a pas de terroristes et en plus il ne leur font pas payer d’honoraires et ne leur donnent pas de gateaux… »

Laisser un commentaire