Le ministre Bar Lev et les « colons »

0
40

Le ministre Omer Bar-Lev (notre photo), du parti travailliste, fondateur de « Chalom ‘akhchav », a accusé les colons de « violence » – et s’est attiré une vague d’attaques.

Après avoir rencontré un haut responsable américain, le ministre Bar-Lev a écrit que « nous avons discuté de la violence des colons ». Shaked n’a pas tardé à attaquer : « Vous avez confudu, la violence est contre les Juifs. » D’autre part, Smutrich l’a accusée d’accepter que Bar Lev soit ministre du gouvernement israélien.

Le gouvernement du changement : le ministre de la Sécurité intérieure, Omer Bar-Lev (Travail), a fait sensation ce soir (lundi) en évoquant la « violence des colons ». Dans un tweet qu’il a publié sur son compte Twitter, il a écrit qu’il avait rencontré aujourd’hui la sous-secrétaire d’État américaine Victoria Noland et avait discuté, entre autres, de « la violence des colons et de la manière de réduire les tensions dans la région et de renforcer l’Autorité palestinienne ».

Le tweet a fait sensation et, en réponse, sa collègue du gouvernement, la ministre de l’Intérieur Ayelet Shaked, a attaqué en disant : « Vous avez confudu, les colons sont le sel de la terre, les pionniers de la vallée et de la montagne. La violence qu’il y a à critiquer est celle frappant les Juifs, les attaques à la pierre et au couteau, et tout cela avec les encouragements et le soutien de l’AP. Je vous recommande de parler de cette violence avec Mme Noland. « 

Le président du sionisme religieux de Shaked et un ancien partenaire, le député Bezalel Smutrich, a attaqué le ministre Bar-Lev et blâmé Shaked. « Tu es méprisable. Des centaines de milliers de colons héros subissent le terrorisme quotidien et paient le prix du sang et tu verses leur sang dans la saleté et participe à une campagne fausse et antisémite qui les diffame pour le jouer éclairé et faire plaisir à un tas de hypocrites. Honte à toi petit homme. Et merci à Ayelet Shaked ».

LIRE  Décès du rav Gabriel Tolédano zatsal

Le Likoud a déclaré : « Le ministre de la Sécurité intérieure, Omer Bar-Lev, qui a excusé cette semaine les attaques terroristes « pour des raisons personnelles », a diffamé Israël lors d’une réunion politique et a parlé de « violence des colons » au lieu de la montée de la vague de terreur palestinienne. Le gouvernement Bennett continue de dérailler. »

Le directeur général du mouvement Im Tirtsou, Matan Peleg, a également attaqué et écrit que « les Arabes ont tué près de 120 Arabes à l’intérieur d’Israël au cours de la dernière année. Entre-temps, ils ont tiré, poignardé, poignardé et battu des Juifs. Pour le fondateur de Chalom ‘akhchav, qui est l’actuel ministre de la sécurité interne actuellement, il est plus important de se joindre aux gouvernements étrangers et de promouvoir la délégitimation contre les colons juifs. Il est incroyable qu’on le dise. A se prendre la tête et à ne pas croire ! »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire