Le ministre des Transports Michaeli dans une déclaration alarmante : « Nous allons promouvoir les transports publics le Chabbath »

0
58

Le gouvernement Bennett-Lapid continue de piétiner la religion juive et maintenant avec l’engagement du ministre des Transports à promouvoir les transports publics tout en profanant le caractère sacré du Chabbath • Le ministre des Religions a mentionné qu’il avait un droit de veto sur les questions religieuses, mais cela ne semble pas pertinent dans ce cas.

Le gouvernement Bennett-Lapid continue d’agir contre l’identité juive de l’État, et aujourd’hui (mardi) la ministre des Transports, Merav Michaeli du Parti travailliste, déclare qu’elle favorisera l’activation du harcèlement public religieux tout en profanant le caractère sacré du Chabbath (notre photo : projet de circulation d’autobus en ce saint jour).

« Les transports publics le Chabbath font partie des accords de coalition du Parti travailliste, et je m’engage à promouvoir un format qui sera approuvé et permettra la circulation le Chabbath », a déclaré Michaeli lors d’une conférence des dirigeants du kibboutz en Haute Galilée.

Ces choses s’ajoutent à la politique du gouvernement en place dans le domaine de la nourriture casher, ainsi qu’aux déclarations sur l’abandon renouvelé du mur occidental et la reconnaissance du mouvement de réforme comme un courant légitime dans le peuple d’Israël, ainsi que des plans pour profaner l’institution du mariage.

En réponse aux remarques de Michaeli sur les transports publics samedi, le ministre des Religions Matan Kahana a écrit : « L’accord de coalition donne le droit de veto sur les questions de religion et d’État. Ces questions seront résolues dans un accord général et commun, ou pas du tout. »

Il faut toutefois noter que le droit de veto du parti de droite n’est pas pertinent dans ce cas, car outre le fait que la promotion des transports publics le samedi figure dans l’accord de coalition avec le Parti travailliste, Michaeli peut faire avancer le changement en signant un règlement au ministère des Transports.

LIRE  Surprenante décision de la compagnie nationale d'électricité en Israël

Aucun commentaires

Laisser un commentaire