Le Mossad aurait-il saboté les roquettes du Hamas avant l’opération ?

0
32

Selon des publications mondiales, le Mossad israélien a saboté un grand nombre de roquettes qui étaient passées en contrebande d’Iran dans la bande de Gaza et, par conséquent, beaucoup d’entre elles sont tombées à l’intérieur de la bande de Gaza ou à la frontière avec Israël lors de l’opération Chomré ha’Homoth.

Une importante source de renseignements occidentaux a déclaré au Daily Mirror que le Mossad israélien avait saboté des roquettes iraniennes introduites clandestinement à Gaza, faisant tomber de nombreuses roquettes à l’intérieur de la bande de Gaza pendant les combats.

« Des membres du Mossad ont apparemment saboté des roquettes alors qu’ils étaient passés en contrebande d’Iran à Gaza, ou même à l’intérieur de la bande de Gaza elle-même », a rapporté le Daily Mirror, selon une importante source de renseignements occidentaux.

Il a également été signalé qu’un nombre record de roquettes de fabrication iranienne ont atterri à l’intérieur de Gaza ou sont tombées à la frontière avec Israël, apparemment environ 16% des 4 360 roquettes n’ont pas réussi à atteindre Israël au cours des 11 jours de combats entre les parties.

La source a déclaré que des espions ou des agents avaient apparemment saboté les moteurs, les ogives ou les explosifs à l’intérieur des missiles. 680 missiles étaient défectueux et ils sont tombés à l’intérieur de Gaza, tuant les habitants de la bande de Gaza, ce qui signifie que le système de défense israélien Iron Dome a intercepté 90% des missiles du Hamas.

La source a affirmé qu’« Israël a probablement la capacité d’espionnage la plus intrusive au monde. Les services de renseignement israéliens ont mené des opérations époustouflantes au plus profond du territoire ennemi, y compris l’assassinat de scientifiques iraniens. Il est probable que certaines de ces roquettes aient été interceptées et modifiées. « 

LIRE  Un tribunal français blanchit des boycotteurs d’Israël

L’opération a eu lieu il y a plusieurs mois, lorsque les militants du Hamas à Gaza ont collecté environ 12.000 missiles Qassem, Kornet et Badr. Il a également été rapporté qu’Israël prétend que le Hamas a assez de missiles pour encore deux mois.

Le journal raconte à ses internautes qu’un chef de la police en Israël avec qui ils ont parlé, leur a montré les restes des missiles qui ont frappé Ashdod, a-t-il dit, « C’est un mystère pourquoi ils n’ont pas volé plus loin, la plupart d’entre eux sont tombés à Gaza, Je ne peux pas dire ce qui s’est passé. »

Le Daily Mirror a également rapporté qu’Israël avait détruit « l’unité de recherche et développement » du Hamas; Et plus de 20 commandants du Hamas ont été tués. Le British Mirror rapporte que les avions de combat israéliens ont détruit une unité centrale de recherche du Hamas et un vaste réseau de tunnels terroristes. Et que plus de 20 hauts commandants du Hamas ont été éliminés.

L’unité de recherche et développement du Hamas est sous surveillance israélienne depuis des années. Une source de sécurité de haut niveau impliquée dans Chomré ha’Homoth a déclaré au Mirror que l’opération « a fait retourner l’unité de recherche des années en arrière ».

« Les attaques leur ont fait reculer des années. Cela leur a coûté beaucoup d’argent, les tunnels étaient d’une importance stratégique très importante et nous les avons touchés. Mais nous savons qu’ils peuvent les reconstruire », a-t-il déclaré.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire