Le nouvel accord entre Ra’am et Bennett : changement de politique dans le Néguev ; le Likoud : « Une vente de liquidation »

0
87

Le parti Ra’am a obtenu un plan élargi pour la construction dans les localités bédouines non reconnues du Néguev dans le cadre du nouvel accord avec le gouvernement pour leur retour dans la coalition.

JDN – Benjamin Berger

Le parti Ra’am a annoncé ce soir (dimanche) que dans le cadre des négociations avec le gouvernement et du nouvel accord avec la coalition, ils ont obtenu un schéma de construction dans les villages non reconnus du Néguev : ajout ou construction de nouvelles structures jusqu’à 70 mètres des structures existantes sans démolition ni amende. C’est ce qui ressort d’un reportage du journaliste Muhammad Majadele sur la Douzième chaîne.

Selon l’annonce, le changement de politique gouvernementale permet d’agrandir les bâtiments existants jusqu’à 70 mètres, et d’établir un autre bâtiment dans la même zone en coordination avec les autorités compétentes. Selon Ra’am, cela ouvre la voie aux jeunes couples pour construire une maison sans crainte de démolition ou de violation de la loi.

De plus, le changement de politique gouvernementale interdira la démolition des ajouts existants aux bâtiments, permettra l’entretien des maisons existantes et changera leurs toitures. Ra’am a noté dans son annonce que les résidents dont les maisons sont adjacentes à l’endroit où des projets d’infrastructure tels que les routes et les chemins de fer sont en cours seront autorisés à déménager temporairement et à recevoir une connexion à l’infrastructure jusqu’à leur retour à leur lieu de résidence d’origine.

Le parti du Likoud a répondu au rapport et dans un communiqué publié par son correspondant, « Afin de conserver son siège, Bennett continue de liquider l’État au Conseil de la Choura. La décision d’autoriser et de légaliser la construction illégale signifie un transfert définitif du Néguev. »

LIRE  La Russie blâme : des mercenaires d'Israël se battent contre nous

Le Parti sioniste religieux a répondu : « Bennett, Shaked, Orbach et Kahana, le groupe d’opportunistes de droite, ont commencé à liquider l’État d’Israël au Mouvement islamique – leur survie politique ne sera jamais pardonnée. »

Le président de Otsma Yéhoudith, le député Itamar Ben Gvir, a écrit : « Bennett est le premier ministre le plus extorsionnaire à avoir été établi en Israël. Il humilie l’État, ses citoyens, ses symboles et abandonne le sud après l’extorsion et les menaces des Frères musulmans à qui il donne tout. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire