Le rav Berel Lazar au sujet de l’invasion russe : « C’est un cauchemar »

0
205

Le Grand rabbin de Russie, connu comme un allié du président Poutine, est entre le marteau et l’enclume, d’une part il doit faire preuve de loyauté envers la Russie, d’autre part il y a aussi des milliers de Juifs en Ukraine qui ont besoin d’être pris en charge et tentent de s’échapper.

Be’hadré ‘Harédim – Israël Lefkowitz
Le rav Berel Lazar Photo: Lévi Nazorev

Le Grand rabbin de Russie, le rav Berel Lazar, considéré comme un ami du président russe Vladimir Poutine, s’est dit préoccupé par le sort des Juifs dans les zones de guerre et a déclaré avoir travaillé avec les autorités russes pour les protéger et préserver les lieux saints. C’est ce que rapporte ‘Hanan Greenwood dans « Israel Today ».

Le Grand rabbin a parlé de la situation en Ukraine : « C’est terrible ce qui se passe, un vrai cauchemar, il est impossible de comprendre comment ces pays se sont retrouvés dans cette situation. Chaque jour, nous essayons d’en parler et de trouver un chemin vers la paix. Dès le premier jour, nous avons essayé d’utiliser nos liens pour protéger les Juifs d’Ukraine et les lieux saints. Il y a une grande inquiétude en Russie, au sujet de la situation en Ukraine, en partie parce qu’il y a pas mal de familles dont la moitié se trouve en Ukraine et l’autre moitié en Russie. Nous essayons de les aider à cette période de détresse, moralement, financièrement, spirituellement et physiquement. »

Il a affirmé que les Russes sont conscients qu’il ne s’agit pas d’une expression de soutien politique d’un côté ou de l’autre par les communautés juives. « Nous sommes très clairs à ce sujet. En tant que rabbins et leaders communautaires, émissaires du Rabbi, nous avons dit que la question politique n’est pas notre travail. Nous ne comprenons rien à cela, et c’est une perte d’énergie et de temps qui devrait être investi dans l’aide aux Juifs. »

LIRE  Autriche : l'extrême droite obtient l'intérieur, la défense et la diplomatie

Le Grand rabbin a également déclaré à Israel Today : « La politique n’est pas un bon emploi pour un Juif, et il y a d’autres choses que nous devons faire, comme sauver des vies. Nous aidons chaque Juif où qu’il soit, peu importe où il se trouve. Tout le monde comprend cela. Si j’avais un fils en Ukraine, ne l’aiderais-je pas car il y a un problème entre les deux pays ? Je ferai tout, et nous sommes donc dans cette situation. L’administration comprend qu’il faut aider nos frères et le faire sans le cacher, nous n’abordons pas la question de savoir qui a raison et qui ne l’a pas. »

Le rav Lazar dit que l’activité des émissaires ‘Habad en Ukraine est héroïque, mais que lui et d’autres rabbins ‘Habad ont ordonné à certains de partir, en raison du risque élevé. « Il y a eu des cas d’émissaires qui leur ont dit clairement qu’ils devaient quitter les lieux. C’était très difficile pour eux car ils ont construit une communauté à partir de zéro pendant trente ans et plus, et un jour on leur a dit de prendre leur sac à main et de quitter les lieux Il ne fait aucun doute que les autorités rabbiniques ont fait preuve d’un réel héroïsme, mais dans certaines villes, cela a atteint un point où ils doivent partir. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire