Le rav David Yossef au sujet de ceux qui montent sur le site du Temple : « Des orthodoxes ? Que nenni ! »

0
180

Le rav David Yossef sur ceux qui se permettent de monter sur le Mont du Temple : « Comment peuvent-ils être appelés des ‘Harédim ? »

Dans le contexte de la polémique publique autour de la ‘aliyah des Juifs à la prière sur le Mont du Temple, le rav David Yossef, membre du Conseil des Sages, soutient son frère, le Rishon LeZion rav Yits’hak Yossef, qui a attaqué cette tendance.

Be’hadré ‘Harédim – Meir Shalem

Le rav David Yossef, membre du Conseil des sages de la Tora et auteur de l’ouvrage « Halacha Beroura », a vivement réagi dans le cadre d’un cours dans son Kollel sur la manière de considérer l’afflux sur le mont du Temple et a renforcé son frère, le rav Yits’hak Yossef.

« J’entends dire que des gens d’apparence orthodoxe se le permettent, je ne sais pas comment les appeler orthodoxes, s’ils grimpent sur le Mont du Temple. Immédiatement après la guerre des Six Jours, presque tous les grands sages d’Israël ont déterminé qu’il s’agissait d’une interdiction de Karet (punie de retranchement du peuple d’Israël) », a-t-il déclaré dans son cours.

« Après la Guerre des Six Jours, tous les grands hommes d’Israël se sont prononcés contre l’entrée du Mont du Temple et ont décidé que c’était une interdiction frappée de Karet. Il y a eu une personne, le Grand rabbin Goren, qui y est allé contre l’avis des grands d’Israël, il n’a jamais eu peur de personne. Que nul ne se permette d’en faire de même ! »

Le rav Yossef a continué à se demander : « Que s’est-il passé ? Soudain, l’idée nationaliste a commencé à émerger. Il y a des gens qui ont à l’esprit que si nous avons l’air d’être souverains sur ce site sacré, alors nous aidons D’ à apporter la rédemption. Ensuite, ils cherchent des gens qui les supportent. Parce que leur point de vue précède la loi, alors ils essaient de trouver des justifications pour cela. »

LIRE  Poutine réussira-t-il à réunir Netanyahou et Abbas ?

« Ils essaient d’aligner la Halakha en fonction de leur nationalisme. J’entends dire que ces derniers temps, de nombreuses personnes respectueuses de la Tora et des mitsvoth, et de nombreux orthodoxes, s’y rendent. Si nous disons souveraineté, etc…, mais qu’en est-il de la halakha ?

« Et maintenant que ce domaine est devenu moins respecté encore, mon frère, le grand génie rabbi Yits’hak Yossef Harishon LeZion, s’est levé et a crié contre cela. Il ne voulait pas faire de la politique, nous suivons juste la Halakha. Nous devons renforcer les mains de tous ceux qui luttent contre l’ascension du Mont du Temple, je viens renforcer rav Yits’hak », a-t-il conclu.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire