Le rav qui a sauvé des vies se bat pour sauver la sienne !

0
276

Le rav Yechayajou Haber, chef de l’association « Matnath ‘Hayim » (don de vie) qui assure la médiation entre des donneurs de rein volontaire et des personnes ayant besoin de tels dons, est placé sous aide respiratoire après avoir contracté le virus. Cette semaine devait marquer le 800e don de rein effectué par le biais de son organisation. Rivlin: « Nos prières pour le rétablissement de sa santé »

Yner

L’homme qui a consacré sa vie à sauver des vies se bat maintenant pour sauver la sienne propre : la situation du rav Isaiah Haber, président de l’association « Matnath ‘Haim », hospitalisé à l’hôpital Hadassah Ein Kerem, s’est détériorée.

Le rav (55 ans), qui encourage et initie des dons rénaux sur une base altruiste et sert d’intermédiaire entre les donneurs et les patients en attente de transplantation, s’est senti mal ces derniers jours, et un test récent s’est avéré positif. En raison de ses antécédents médicaux, en tant que greffé du rein lui-même, il a été décidé de l’hospitaliser dans l’unité de soins intensifs respiratoires et de le mettre en sommeil artificiel. Depuis lors, son état s’est encore aggravé.

Cette semaine, le rav devait marquer l’occasion du don de 800 reins effectué par son organisation – une révolution mondiale qui a placé Israël comme l’un des principaux pays de dons de reins. La cérémonie a été reportée en raison de l’éruption corona avant même que le rav ne se soit lui-même frappé. Les membres de la famille et les amis du rav ont exhorté le public à prier pour le bon rétablissement de Avraham Yechayahou ben Hadassa.

LIRE  Le Comité ministériel a approuvé la loi de conversion de Matan Kahana

Le président Ruben Rivlin s’est également joint à eux et, dans un communiqué, il a écrit: « Nos prières vont au prompt rétablissement de l’état de santé de cet homme de grâce et d’amour de l’homme, Avraham Yechayahou ben Hadassa, parmi tous les malades du peuple d’Israël ! »

Hier, l’ancien grand rabbin en chef Eliyahu Bakshi Doron a été enterré, décédé des suites du virus. Bakshi Doron, 79 ans, au moment de sa mort, a été chef espagnol d’Israël pour la période 1993-2003. Ses funérailles ont eu lieu dans un format limité sur le mont Sinaï à Givat Shaul conformément aux réglementations d’urgence qui interdisent la foule.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire