Le responsable de la police chargé de surveiller les manifestations atteint du corona…

0
141

Dans l’ombre du débat houleux sur les manifestations de masse près de la résidence du Premier ministre, il a été rapporté ce soir que le commandant de la station Moria à Jérusalem, qui est directement responsable des manifestations – est atteint du corona.

Au plus fort des discussions autour de l’annulation des manifestations dans le cadre de la fermeture et du débat houleux pour savoir s’il y a lieu de les permettre devant la résidence du Premier ministre à Balfour, le commandant de la station Moria, Kobi Yaakobi, s’avère être atteint du corona.

Yaakobi a oeuvré dans toutes les manifestations de masse qui ont eu lieu récemment à proximité de la résidence du Premier ministre. La dernière manifestation à laquelle il a participé a eu lieu cette semaine, le soir de Roch Hachana. Il n’est pas encore clair s’il existe un lien entre son infection et sa présence face aux manifestations. Le ministère de la Santé examine actuellement chez qui Yaakobi séjournait et qui sera forcé à l’isolement.

La police israélienne a confirmé le rapport et a déclaré que le commandant de la station Moriah, le lieutenant général Kobi Yaakobi, était positif pour le virus corona aujourd’hui dans l’après-midi. Il sera remplacé en son absence.

Malgré l’affirmation selon laquelle le pourcentage d’infection dans les manifestations est presque inexistant, il y a environ deux semaines, il a été rapporté à « Khan » que le ministère de la Santé confirme officiellement que lors des manifestations de ces derniers mois, des patients de corona attestés ont participé et on craint que d’autres aient été infectés. Selon le rapport, au moins 20 patients de corona ont pris part aux manifestations au cours du mois précédent, et pas moins de 55 personnes infectées ont pris part aux manifestations au cours des trois derniers mois passés.

LIRE  Cannes : un automobiliste armé d’un couteau jure de « crever le Juif »

D’autre part, le président du comité Corona, la députée Yifat Shasha Bitton, a affirmé qu’il y avait des preuves d’infection dans les manifestations. « D’après une étude épidémiologique que nous avons reçue, il n’y a aucune infection. Est-ce vraiment le cas? Nous ne le savons pas car ils disent aussi que certains d’entre eux sont arrivés sans téléphone », a-t-elle déclaré dans un entretien avec Ynet. « Au final, nous n’avons aucune donnée sur la situation dans ces manifestations. »

NDLR : Bien qu’en réalité, ce n’est pas le ministère de la Santé, section corona, qui devrait être inquiété par cette situation, mais bien plus sa section psychiatrique, car tous ces gens semblent bien avoir plongé dans le syndrôme de la négation du danger, accompagné dans le pays de l’explication selon laquelle tout ce qui est fait face au corona résulte de la volonté de Netaniahou de défendre sa peau… Ailleurs, on fait dépendre les mesures de sécurité prises d’autres considérations, politiques en général, mais tout ceci répond à un même syndrome grave et inquiétant de déni de réalité qui, allez savoir pourquoi, se développe face à de telles situations exceptionnelles.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire