Le silence écrasant des médias par rapport à la conduite de Lapid

0
178

Le silence des médias à l’égard du Premier ministre du gouvernement de transition Yair Lapid est extrêmement choquant, compte tenu du fait que, par sa définition même et son rôle, les médias sont d’être l’opposition au gouvernement et comme ils ont su le faire excellemment sous le règne de Netanyahu, ne cessant alors un instant de critiquer et de s’immiscer dans la vie privée du Premier ministre de l’époque. Avi Moskov dans une chronique d’opinion.

JDN

Elle devient de plus en plus gênante, de plus en plus transparente et surtout de plus en plus inquiétante. Comment est-il possible qu’un premier ministre, un mois avant les élections, travaille à un accord sur la question de la frontière maritime avec le Liban tout en abandonnant de vastes zones et une reddition complète et honteuse au Liban et qu’il n’y ait ici aucune compensation. D’une manière étrange et ridicule, tous les tweeters et commentateurs de sécurité de toutes sortes ont tous la même opinion que l’accord est bon et qu’il stimulera l’économie et la sécurité d’Israël. La page a des messages uniformes et tout s’aligne en fonction de leur teneur.

Si Netanyahu avait seulement osé pendant son règne faire allusion à la possibilité qu’il y ait un accord, même 3 mois avant les élections, les chiens de garde de la démocratie seraient immédiatement sortis de leurs écuries et auraient crié que c’est illégal et que c’est pour des fins de campagne, les requêtes au Tribunal de Grande Instance auraient été déposées les unes après les autres, les fuites du bureau du Médiateur seraient publiées matin et soir et bien sûr les médias « justes et objectifs » se mobiliseraient en force et ouvriraient des éditions aux présentateurs choqués.

LIRE  Quand l’ouragan n’épargne que les textes saints juifs

Mais Yair Lapid a le droit de tout faire. Indigné, Lapid n’a pas à répondre aux questions dans le blitz d’interviews qu’il a accordées aux médias avant les fêtes. A chaque question que Lapid n’a pas voulu répondre, il n’a même pas essayé d’esquiver, il a simplement dit clairement « je ne veux pas répondre », « on verra ce que seront les résultats des élections » et les enquêteurs bien sûr passaient à la prochaine question flatteuse. Pour Netanyahu, les enquêteurs savaient se compliquer la vie et arrivaient bien préparés avec des questions difficiles et incisives lorsqu’il donnait une réponse à chaque question, parfois évasive mais au moins il y répondait. Lapid, d’autre part, fait savoir à l’intervieweur qu’il ne lui doit rien et qu’il devrait le remercier d’avoir même accepté d’être interviewé par lui.

Le silence des médias face à l’intention dictatoriale de Lapid de fermer une chaîne médiatique uniquement parce qu’elle le critique fréquemment et lui présente la vérité en face, n’est pas moins troublant. Dans la pétition déposée au comité électoral contre la chaîne, une affirmation ridicule, délirante et assez amusante disait : « La chaîne insiste pour appeler le Premier ministre le » premier ministre du gouvernement de transition « , il est difficile de décider si coller à la page de message du Likud est plus ridicule ou plus triste. »

En effet, la chaîne prend bien soin d’appeler Lapid le Premier ministre du gouvernement de transition (d’ailleurs, nous en sommes aussi « pécheurs » plus d’une fois. Voici l’occasion de préciser que Lapid est un merveilleux Premier ministre, peut-être le meilleur qui ait jamais été ici, plein de vertus, un bel homme, un homme de charme, un grand homme d’État, que nous sommes tous reconnaissants qu’il nous apporte sa sagesse. Et bien sûr, nous ne voulons pas qu’il nous arrête) parce que c’est la vérité dans une ruse politique, un doute démocratique, Bennett a nommé Lapid au poste de Premier ministre pendant la période électorale. Mais Lapid, un renard politique avisé, profite pleinement du fait qu’il est le Premier ministre du gouvernement de transition et fait des gestes apparemment illégaux avant les élections et est interviewé dans le bureau du Premier ministre par tous les médias possibles tout en étant caressé et ostensiblement taquiné. .

LIRE  Eilat : deux Arabes israéliens ont été arrêtés pour trafic de lait pour bébés !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire