Le taux de personnes nouvellement testées en Israël : le plus bas de depuis 4 mois !

2
117

Les chiffres de cas de personnes positives au corona continuent de s’améliorer, mais la grande question est de savoir ce qui se passera plus tard cette semaine et après 10 jours d’ouverture des écoles maternelles… Le nombre quotidien d’infections reste inférieur à 1000 et le taux de positifs a chuté à 2,1% – le plus bas depuis la mi-juin. Le nombre de malades sévères est tombé à 467. À Hadassa, deux services du corona vont être fermés en raison de la diminution du nombre de malades.

Ynet

Le nombre quotidien de diagnostics continue d’être inférieur à mille, la baisse du nombre de malades se poursuit également – et le taux de positifs est le plus bas depuis la mi-juin: selon les données du ministère de la Santé ce matin (mardi) 780 positifs ont été diagnostiqués hier.

Sur les 36 605 tests corona effectués hier, le taux de tests positifs était de 2,1%. C’est le taux positif le plus bas en quatre mois, depuis le 21 juin pour être précis. Il y a également eu une diminution du nombre de personnes sous appareils respiratoires – 193 ce matin. Le bilan des morts de l’épidémie est passé à 2452.

En fait, 42% des tests déchiffrés hier étaient des tests d’enquête. Les données du ministère de la Santé montrent qu’environ 15 000 des tests étaient des tests de dépistage – la plupart d’entre eux destinés aux résidents des maisons de retraite. Dans les tests effectués sur les résidents et le personnel des maisons de soins infirmiers, 18 ont été trouvés positifs sur 10 591 tests (0,2%).

LIRE  Aucun Smartphone n’est à l’abri d’un piratage

Dans le même temps, sur 848 tests effectués pour les institutrices, 11 se sont révélées infectées (1,3%). Sur 3 928 tests effectués sur des membres de Yechivoth, 68 étaient positifs (1,7%). Dans les tests standard, qui ont été réalisés sur une personne qui était en contact avec un patient attesté ou qui souffrait de symptômes ou qui a été approuvé par le patient pour un test, le taux de tests positifs était de 3,2%.

Les données montrent également que 26,3% des personnes diagnostiquées hier avaient moins de 19 ans, 32,6% de 20 à 39 ans, 23,1% 40 à 59 ans, 11% 60 à 79 ans et 2,4% plus de 80 ans. Les autres personnes infectées ont un âge inconnu.

Cependant, la grande question est de savoir ce qui se passera plus tard dans la semaine – lorsque plus de dix jours se seront écoulés depuis l’ouverture des jardins d’enfants et la levée de la fermeture. Des rapports du Centre d’information de la campagne Corona, un organe des forces armées, ont déclaré à plusieurs reprises au cours de la semaine écoulée qu' »à la lumière de l’assouplissement de la fermeture à partir du 17 octobre, il pourrait y avoir un ralentissement de la tendance à l’amélioration observée ces dernières semaines ».

À l’hôpital Hadassah Ein Kerem, il a été décidé de fermer deux services Corona en raison de la diminution significative du nombre de patients. Aujourd’hui, 50 patients corona sont hospitalisés à l’hôpital de Jérusalem, dont 37 dans un état critique et critique. 18 d’entre eux sont sous appareils d’aide respiratoire. Début octobre, environ 150 personnes étaient hospitalisées dans les services corona.

LIRE  « Découverte » tardive d’un fonctionnaire de l’Unrwa

Hier, le cabinet Corona a approuvé le retour des élèves des classes inférieures des écoles en capsules des troisième-quatrième années et de la division des première-deuxième années en deux moitiés. Selon la décision, les élèves de première et de deuxième année étudieront dans les écoles pendant trois jours, en alternance.*

Le cabinet Corona discute également de l’ouverture de boutiques de rue conformément à la proposition du ministère des Finances, et il a finalement été décidé que les ministres en discuteront définitivement jeudi. La proposition du ministère des Finances a suscité une forte opposition de la part de hauts responsables du ministère de la Santé et du ministre Yuli Edelstein, qui ont averti les membres du cabinet du danger d’une telle démarche : « Nous jouons avec le feu. » Le Premier ministre Benjamin Netanyahu et le vice-Premier ministre Benny Gantz, cependant, ont clairement indiqué qu’ils voteraient en faveur de la proposition.

2 Commentaires

  1. Si je ne suis pas censuré , ce qui ne serait pas normal (!), il convient de noter que le test PCR inventé par K.Mullis n’est pas spécifique covid 19 tel qu’il le dit . Donc , quand va arriver ce qui se produit tous les ans rhume , rhino et autres coronas (7) dont ils font parti, on peut prévoir la prochaine vague de peur et de panique , et de confinement .

    • Comme dit, la maladie se répend très fortement, celle des réactions et des réflexions allant à l’inverse du bon sens, les gens ont peur de tout, du virus et de ses traitements, au lieu de faire confiance à ce qui leur est proposé et marche tellement bien…

Laisser un commentaire