« Le terrorisme intellectuel des «minoritaristes» doit cesser ! »

0
544
«Je n’aime pas ce qu’il y a d’arrogant, de prétentieux, de faussement tragique dans les enjeux des «minoritaristes» contemporains » Jean-François Lyotard

 

Les femmes et les hommes noirs et blancs à tête plate et au cœur insensible se révoltent sur les réseaux sociaux et sur les différents plateaux de télévision contre Christine Angot qui n’a pourtant dit que la vérité : en effet, c’est même un truisme que d’affirmer que l’esclavage des noirs venus d’Afrique n’avait pas pour but l’extermination ! Il est évident que cela ne veut pas dire que l’esclavage ne fut pas inhumain (rappelons au passage que de très nombreuses tribus africaines participèrent à la traite négrière en vendant aux esclavagistes blancs leurs ennemis défaits lors des guerres tribales !).

La «passion ardente » pour l’égalité, comme le disait Tocqueville, a gangrené toutes les sociétés occidentales au point qu’il ne peut plus exister de gradation dans l’horreur quand on parle de faits historiques touchant des minorités visibles (or, cette «gradation » existe pourtant dans le droit pénal , avec par exemple des peines plus lourdes lorsqu’il y a des ‘’circonstances aggravantes’’, bien que le résultat du délit ou du crime soit le même ! Ce qui n’est pas le cas ici).

Les faits sont pourtant têtus ! En 1790 il y avait 760 000 noirs aux États-Unis, ils étaient 4,4 millions en 1860, 8,8 millions en 1900 et environs 45 millions en 2017. La population noire n’a donc cessé de croître aux USA, tandis que la population juive d’Europe est passée de 9 millions en 1939 à 3 millions en 1945 pour atteindre seulement 1,4 millions en 2010…Le peuple juif ne se remettra donc jamais , tant sur le plan émotionnel que sur le plan quantitatif, du paradigme de l’horreur que fut la Shoah !

Mais les « braves gens » se plaignent ,les Juifs même morts les ennuient, ils voleraient la vedette aux autres victimes de l’ histoire. Oui, même dans la mort , les Juifs seraient des privilégiés !

Je me pose encore et encore cette question qui me tourmente : comment autant de haine peut-elle suinter de l’ abjection humaine dont l’ antisémite est l’exemple intemporel ?

Freud « expliquait » l’ inexplicable en citant parmi les « raisons » de l’ antisémitisme la jalousie pathologique ressentie par ces derniers vis- à-vis des Juifs . Mais de là à être jaloux de leurs malheurs! Et pourtant…

Les Juifs auraient bien aimé perdre au « concours » (inventé par des antisémites ! ) de la « concurrence des victimes ».

Seulement, par droiture intellectuelle, il faut rappeler le fait que malheureusement les Juifs sont les victimes d’une haine impensable depuis des millénaires. Oui, les Juifs ont été victimes pendant la seconde guerre mondiale d’ un « crime sans nom » comme l’a dit Churchill. Les Juifs furent les victimes du pire crime de l’histoire de l’ humanité. L’absolue déraison antisémite (pour paraphraser Jean-Pierre Faye) a mené à la destruction systématique et industrielle de 6 millions de Juifs dont 1,5 millions d’enfants à l’échelle de tout un continent (n’oublions pas non plus le sort des Juifs d’ Afrique du Nord qui furent aussi victimes de la barbarie nazie).

Nietzsche écrivit en 1878 dans Humain trop humain, que le peuple juif : « A parmi tous les peuples, eu l’ histoire la plus pénible… ». Qu’ aurait-il dit s’il avait assisté à la Shoah ?!

Aujourd’hui – encore et toujours – on agresse et on tue des Juifs juste parce qu’ils sont nés Juifs. Les Juifs massacrés pendant la Shoah le furent «hors-scène» du politique comme le disait – je schématise – Jean-François Lyotard. En effet, les Juifs n’ont jamais représenté une quelconque menace objective pour personne !

© Frédéric Sroussi (journaliste-essayiste) pour Europe-Israël.org

 

Puisque vous êtes là…

… on aimerait vous dire un dernier mot. Vous êtes de plus en plus nombreux à lire Europe Israël sur le web, et nous nous en réjouissons. Nous souhaitons qu’une grande partie des articles de notre site soit accessible à tous, gratuitement, mais l’information de qualité a un coût.

En n’étant rattaché à aucun groupe industriel, aucun lobby, aucun politique, Europe Israël prouve chaque jour son indépendance éditoriale. Pour nous aider à garder notre liberté de ton et notre exigence journalistique, votre soutien est précieux.

En donnant 100 € grâce à la déduction fiscale de 66% votre don ne vous coûte que 33 €.

Vous recevrez un reçu CERFA pour tous dons supérieurs à 50 Euros qui vous permettra de déduire 66 % des sommes versées.

Nous soutenir




Avertissement de modération: Nous vous rappelons que vos commentaires sont soumis à notre charte et qu’il n’est pas permis de tenir de propos violents, discriminatoires ou diffamatoires. Tous les commentaires contraires à cette charte seront retirés et leurs auteurs risquent de voir leur compte clos. Merci d’avance pour votre compréhension.

Signalez un commentaire abusif en cliquant ici

Merci de nous signaler les commentaires qui vous semblent abusifs et qui contiendraient des propos:

  • * Antisémites
  • * Racistes
  • * Homophobes
  • * Injurieux
  • * Grossiers
  • * Diffamatoires envers une personne physique ou morale

3 thoughts on “Christine Angot a raison au sujet de la Shoah ! Le terrorisme intellectuel des «minoritaristes» doit cesser !”

  1. Rosa SAHSAN
    Bien sûr qu’elle a raison Christine Angot. Mais comme elle choque le camp du bien
    on crie Haro sur madame Angot. Depuis que les gauchistes sont au courant qu’elle a des origines juives tout le monde lui tombe dessus.
    ROSA

Aucun commentaires

Laisser un commentaire