Le tribunal de La Haye a officiellement annoncé ouvrir une enquête sur les crimes de guerre en Judée-Samarie

0
31

Le Tribunal des crimes de guerre de La Haye a annoncé aujourd’hui qu’il ouvrait une enquête officielle contre l’État d’Israël sur des soupçons de crimes de guerre en Judée-Samarie. L’enquête se concentrera sur les actions commises par Israël depuis le 13 juin 2014 |

Kol Réga’

La Cour internationale de justice de La Haye a annoncé aujourd’hui (mercredi) son intention d’ouvrir une enquête sur des soupçons de crimes de guerre commis par Israël.

D’après le communiqué officiel, il ne s’agit pas d’une décision politique, mais cette démarche est entamée conformément au traité de Rome, alors que dans le cas du navire Marmara, cette cour avait décidé de ne pas ouvrir d’enquête contre Israël, malgré certaines demandes en la matière.

Le mouvement « Im Tirtsou » en réponse à la décision de la Cour internationale de Justice de La Haye : « Cette décision inouïe est venue grâce aux mêmes organisations de délégitimation travaillant contre Israël dans l’arène internationale telles que Chovrim chetika, Adalah et B’Tselem. Les organisations opérant dans le financement de gouvernements étrangers contre l’Etat d’Israël et les soldats de Tsahal doivent être condamnées, et le prochain gouvernement doit tester les organisations dont le financement principal provient de gouvernements étrangers, afin de réduire l’intérêt des gouvernements étrangers à saper la démocratie israélienne. « .

En réponse à cette décision, Itamar Ben Gvir a appelé à la poursuite de hauts responsables de l’AP en Israël pour crimes de guerre: cela ne peut se produire que si un gouvernement de droite fort est formé, qui agira conformément aux intérêts nationaux de l’État d’Israël et non selon les caprices des avocats antisémites qui ne veulent que le mal de l’Etat d’Israël.

LIRE  Polémique autour de la rue Yasser-Arafat à La Seyne : la justice a tranché

Tikva ‘hadacha, avec son président et candidat au poste de Premier ministre Gideon Saar, a dit en réponse à la décision de la Cour pénale internationale de La Haye: «La décision de la Cour pénale internationale de La Haye est une décision méprisable. Une décision d’enquêter sur l’armée la plus morale du monde dans le pays le plus menacé du monde est une perversion morale. Un gouvernement dirigé par moi travaillera avec nos alliés à travers le monde, en particulier les États-Unis, pour protéger l’armée israélienne, ses commandants et ses combattants, et pour empêcher la politisation du droit international. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire