L’effet effrayant de l’omicron en Israël !

0
102

Au cours des 3 premières semaines de janvier, plus de citoyens ont été infectés en Israël que l’année dernière. Tout au long de 2021, environ 960 500 personnes de tous âges ont été contaminées, alors que juste entre le 1er et le 25.1.22, environ 1 160 000 israéliens l’ont été !

Be’hadré ‘Harédim – Joseph Riss

Au cours des 3 premières semaines de janvier, plus de personnes ont été infectées en Israël que toute l’année dernière. Tout au long de 2021, environ 960 500 personnes de tous âges ont été frappées, alors qu’entre le 1er et le 25 janvier 2022, environ 1 160 000 Israéliens l’ont été.

« Nous constatons une augmentation significative du pourcentage de tests positifs », a rapporté ce matin (jeudi) l’Agence de sécurité nationale. « Le pourcentage de tests positifs cette semaine s’élève à environ 20,3 %. Il s’agit d’un pourcentage particulièrement élevé de tests positifs. Et reflète l’existence d’une maladie répandue non détectée », lit-on.

Cependant, il est important de comprendre que cette mesure est influencée par la nouvelle politique de test, dans laquelle les tests antigéniques à domicile servent de filtre principal, les tests apparemment positifs continuant pour un test institutionnel, tandis que les négatifs – non.

Le rapport explique que les voyageurs d’outre-mer, qui sont tenus d’effectuer un contrôle sans autre raison, peuvent servir de contrôle pour ce biais. Le pourcentage de tests positifs des passagers voyageant à l’étranger était de 11,5% positifs dans l’un des laboratoires, ce qui est également un chiffre très élevé indiquant une morbidité latente dans des volumes élevés.

LIRE  Standard & Poors a maintenu la note de crédit d’Israël à AA-

Aucun commentaires

Laisser un commentaire