L’Egypte punit le chef du Hamas Ismaïl Hanyeh

0
189
File - In this Friday, Dec. 12, 2014 file photo, Palestinian top Hamas leader Ismail Haniyeh greets supporters during a rally to commemorate the 27th anniversary of the Hamas militant group, at the main road in Jebaliya in the northern Gaza Strip. Haniyeh has left the blockaded territory for talks in neighboring Egypt after the country opened its border for a few days. Hamas said the visit aims to discuss Gaza's economic crisis " that put Gaza on the edge of the abyss." (AP Photo/Adel Hana, File)

Les Egyptiens ne prennent pas de gants avec les terroristes. Le Caire a interdit au chef du Hamas, Ismaïl Hanyeh, de revenir du Qatar vers la bande de Gaza. Les Egyptiens avaient très mal pris le subterfuge effectué par le chef du Hamas après l’élimination du général iranien Qassem Suleimani. Ismaïl Hanyeh avait été autorisé à quitter la bande de Gaza par le passage de Rafiah mais à condition qu’il ne se rende ni en Turquie – ennemie de l’Egypte – ni surtout en Iran pour les obsèques de Suleimani.

Non seulement il a rompu sa promesse en se rendant dans ces deux pays mais il l’a fait de manière médiatisée en donnant une conférence de presse à Téhéran où il dénonçait la mort du commandant de la Force Quds qu’il avait appelé « shahid de Jérusalem ». Sa présence à Téhéran avait aussi pour but de mendier des fonds au profit du Hamas.

Très irritées, les autorités égyptiennes ont décidé de réagir. Le ministre égyptien des Renseignements a sèchement signifié à Ismaïl Hanyeh qu’il pouvait rester au Qatar où il se trouve depuis son retour de Malaisie mais qu’il ne pourrait en tout cas pas retourner à Gaza. Depuis, le Hamas tente de faire intervenir des tiers pour changer la décision égyptienne mais jusqu’à présent le Caire ne veut rien savoir et souhaite donner une leçon au chef terroriste.

Ces facéties d’Ismaïl Hayneh avaient provoqué des tensions à la tête du Hamas, certains comme Khaled Meshaal, son prédécesseur, estimant qu’il avait inutilement provoqué la colère des Egyptiens en se rendant dans ces deux pays ennemis de l’Egypte.

LIRE  Selon l’ancien Grand rabbin d’Israël, ce qui se passe en Syrie est un Holocauste

Source lphinfo.com

Aucun commentaires

Laisser un commentaire