L’ère du Liebermanisme : donner à tous, mais pas aux orthodoxes

0
32

Fantastique : le ministre des Finances parle de lancer une campagne permettant aux jeunes couples d’accéder plus facilement à l’achat d’un appartement, mais il se débrouille pour que cette possibilité ne soit pas accessible aux familles orthodoxes…

Selon un document obtenu par Be’hadré ‘Harédim, les ministres Elkin et Lieberman ont décidé de restreindre les possibilités des ‘Harédim pour avoir droit aux avantages prévus pour les jeunes couples (« Mekhir lamichtaken », une prise de part sur un terrain sur lequel on construira des appartements, et ce, par le constructeur le moins cher, prise de part attribuée par loterie), tandis que les conjoints arabes ayant un statut similaire peuvent s’inscrire pour obtenir un appartement à prix réduit !

Volontairement, le ministre des Finances Avigdor Lieberman et le ministre du Logement Zeev Elkin ont décidé ces derniers jours d’empêcher les orthodoxes d’accéder aux loteries à prix par occupant, en restreignant l’accès aux loteries pour les couples fiancés, un changement qui limitera les couples orthodoxes mais pas seulement, tandis que les Arabes, qui traditionnellement font trainer la période des fiançailles plus d’un an, pourront continuer à rejoindre la loterie de manière quasiment illimitée.

Jusqu’à présent, les fiancés pouvaient accéder aux loteries du prix par occupant dès qu’ils ouvraient un dossier de mariage au Grand Rabbinat, trois mois avant le mariage, afin qu’ils puissent commencer leur vie sereinement avec un appartement entre les mains à prix réduit.

La décision prise cette semaine par les ministres Elkin et Lieberman est que désormais seuls les couples déjà enregistrés en vue du mariage pourront s’inscrire aux loteries. « A partir de cette date, les personnes éligibles non enregistrées peuvent ne pas être autorisées à s’inscrire pour l’éligibilité », lit-on dans la décision. Cette décision a provoqué l’étonnement du public orthodoxe qui est en colère contre la discrimination flagrante, dans laquelle les couples arabes fiancés pourront s’inscrire à la loterie, mais les orthodoxes dans une situation similaire ne pourront pas s’inscrire, ce qui indique une discrimination claire et délibérée contre la population orthodoxe.

LIRE  Le chef du Hamas remercie l’Iran pour lui avoir fourni de quoi tirer sur Israël

La crise du logement en Israël s’aggrave de jour en jour, et dans la communauté orthodoxe la détresse est d’autant plus grande, en raison du besoin des orthodoxes de vivre dans un environnement orthodoxe. S’il ne suffit pas que le gouvernement se soit jusqu’à présent abstenu d’aider les orthodoxes, la lutte publique prend désormais de l’ampleur alors que Lieberman enfonce des bâtons dans les roues de jeunes couples aspirant à un toit au-dessus de leur tête.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire