Les experts sur la bactérie trouvée chez Strauss

0
63

L’épidémie de la bactérie salmonelle dans une usine de confiserie Strauss a entraîné le retrait de nombreux produits des rayons et a semé la panique dans le public • Les experts de la Clalit répondent aux questions importantes : quelles sont les caractéristiques de la bactérie salmonelle ? Et comment prévenir l’infection ? • Le Dr Ziv Hirsh, expert en pédiatrie et en infectiologie à la Clalit, rassure : « La maladie est généralement bénigne et disparaît d’elle-même lorsqu’il s’agit de personnes en bonne santé. »

Les annonces du ministère de la Santé concernant la présence de la bactérie salmonelle dans de nombreux produits, ont provoqué une grande panique dans le public. Pour éviter une panique inutile, les experts de Clalit présentent la bactérie salmonelle, les symptômes de la maladie et comment éviter de contracter la maladie.

« Il existe plus de 2 500 types différents de salmonelles dans le monde », explique le Dr Shmuel Givon, médecin généraliste à la Clalit, avec une brève explication sur l’origine de la bactérie. Chaque année, des millions de personnes de par le monde sont attaquées par la salmonellose, la plupart d’entre elles vivant dans le tiers monde, où l’hygième n’est pas très bonne. On distigue plusieurs sortes de bactéries de cette famille, mais rares sont les souches de salmonelles provoquent des maladies chez l’homme. »

Selon le Dr Farah Hanna, oncologue pédiatrique du district de Clalit Haïfa : « La bactérie salmonelle passe principalement dans l’eau ou les aliments contaminés, en particulier dans les aliments d’origine animale tels que les œufs, la volaille fraîche, le lait, etc. La bactérie infecte le plus souvent le tube digestif. La période d’incubation jusqu’à l’apparition des symptômes se situe entre 6 et 48 heures après l’infection. »

LIRE  Une intéressante interview du rav Arieh Dérhy

La maladie causée par la bactérie salmonelle est généralement bénigne et s’accompagne de symptômes qui ne sont pas différents de ceux des maladies intestinales causées par d’autres bactéries : diarrhée, douleurs abdominales, maux de tête, nausées et vomissements et s’accompagnera parfois d’une forte fièvre. La plupart des personnes qui sont infectées et qui sont généralement en bonne santé se rétablissent en trois à cinq jours sans nécessiter d’intervention médicale ou de traitement antibiotique.

Le Dr Ziv Hirsh explique : « Il s’agit généralement d’une maladie bénigne qui disparaît d’elle-même lorsqu’il s’agit de personnes en bonne santé. Cependant, il existe des complications possibles pour les personnes atteintes de maladies de fond qui ont un système immunitaire affaibli et les petits bébés jusqu’à l’âge de six mois. »

Le Dr Farah Hanna ajoute et détaille également qui est le plus à risque d’infection et de maladie grave : « Dans certains cas, des complications sont possibles, en particulier chez les jeunes enfants jusqu’à l’âge de six mois et les enfants recevant une chimiothérapie, en plus des personnes atteintes d’une maladie chronique, les maladies intestinales et les systèmes immunitaires affaiblis et les femmes dans la pré-période. Dans ces cas, nous fournirons un traitement médical approprié et un traitement antibiotique et, si nécessaire, une hospitalisation. »

Parce que les personnes infectées par la maladie peuvent continuer à sécréter la bactérie jusqu’à six mois après la disparition des symptômes, et parce que seules quelques infections sont identifiées, les experts de la Clalit expliquent comment prévenir l’infection par la bactérie.

LIRE  Les Palestiniens : "La déclaration du responsable de l'ONU va à l'encontre de la décision de l'UNESCO"

« La règle la plus importante est de maintenir une hygiène maximale comme le lavage des mains, déclare le Dr Ziv Hirsh comme première règle. Des œufs bien cuits et non mous. »

Les experts rappellent également aux personnes se déplaçant dans des pays en sous développement qu’ils sont plus à risque d’infections à la salmonelle et recommandent de se faire vacciner avec un vaccin appelé Vivotif. Il s’agit d’un vaccin vivant atténué contre un type de salmonelle, et il n’est efficace qu’à 70 %. Il est donc important de maintenir une bonne hygiène pendant la période et, si nécessaire, de ne boire que de l’eau en bouteille ou bouillie. Après son retour au pays, il faut être attentif aux signes d’inflammation intestinale.

Enfin, le Dr Shmuel Givon donne un certain nombre de conseils importants qui réduiront le risque d’être infecté par la bactérie salmonelle : « Conserver de la viande crue à une température inférieure à 5 degrés Celsius empêche le développement de bactéries. Même le stockage des œufs à une température allant jusqu’à 20 degrés Celsius pendant jusqu’à 21 jours empêche le développement de bactéries à l’aide d’une substance présente dans les protéines d’œuf. De plus, je recommande de ne pas laver les œufs car l’action de rinçage peut faire pénétrer les bactéries dans l’œuf et doit donc être évitée. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire