Les Palestiniens ont cédé à la pression américaine : ils transmettront la balle pour test balistique

0
207

Développement significatif dans l’affaire de la journalistique qui a été abattue à Jénine : après de fortes pressions américaines, les Palestiniens ont accepté de leur transférer la balle pour un test balistique qui déterminerait qui a tiré – un soldat de Tsahal ou un tireur palestinien. Mais en Israël, on prétend que l’accord est différent.

Ynet – Itamar Eichner, Liad Osmo

Moins de deux mois après sa mort, l’affaire touche à sa fin : les Palestiniens ont cédé aux pressions américaines et ont accepté de transférer la balle qui a tué la journaliste à Jénine en vue d’un examen balistique. Le procureur général de l’Autorité palestinienne a toutefois souligné dans une interview à Al-Jazeera : « Nous ne remettrons en aucun cas la balle à la partie israélienne. Nous avons convenu que les Américains la vérifieront. » Mais il semblerait que la réalité est différente, et que c’est Israël qui s’en chargera.

Les Américains ont exercé de fortes pressions sur les Palestiniens pour qu’ils acceptent le transfert de la balle afin de déterminer qui l’a tué – un soldat de Tsahal ou des militants palestiniens. À ce jour, les Palestiniens ont refusé avec véhémence de transférer la balle, affirmant qu’ils n’avaient aucune confiance dans le Enquête israélienne.

Pour assurer le succès de la visite présidentielle de Joe Biden dans la région, qui doit également rencontrer le président de l’AP Abou Mazen, les Américains ont intensifié la pression sur les Palestiniens pour qu’ils acceptent un test balistique et il a été convenu que la balle serait soumise à un test balistique en Israël et qu’Israël publierait les résultats du test.

LIRE  Grande Bretagne : de nouvelles arrestations dans une opération antiterroriste

Au cours du week-end, le Premier ministre Yair Lapid a eu des entretiens avec l’administration américaine pour conclure sur le transfert de la balle à Israël pour inspection. Nous attendons maintenant en Israël que la balle arrive et espérons qu’elle arrivera dans la nuit ou le jour suivant. Israël a l’intention de publier les résultats des tests qui détermineront si la balle correspond réellement aux fusils utilisés lors de l’opération à Jénine.

Ces dernières semaines, plusieurs médias ont publié des enquêtes affirmant que les tirs avaient été commis par des soldats de Tsahal. Une affirmation similaire a également été soulevée par le bureau du Commissaire des Nations Unies aux droits de l’homme à Genève. Israël a toujours soutenu qu’il sera impossible de savoir qui est responsable du tir tant que la balle n’aura pas été examinée.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire