Les rôles se sont inversés : la Russie tente de mettre fin à la guerre et l’Ukraine s’entête

0
323

Selon un rapport de ‘AP’, alors que la Russie tente depuis quelques semaines de mettre fin à la guerre après dix mois – c’est l’Ukraine qui refuse et insiste pour que tous les soldats du Kremlin se retirent volontairement d’Ukraine, ou qu’ils se retirent par « la force des armes ».

JDN – Itamar ben Kalifa

Après dix mois de guerre en Europe de l’Est : dans un communiqué officiel publié aujourd’hui (jeudi) au nom du Kremlin, il est écrit que la guerre en Ukraine pourrait se terminer « à tout moment ». Dans le message, les Russes ont accusé le président ukrainien Volodymyr Zelensky, de ne pas être intéressé à mettre fin au « conflit militaire ». Selon le rapport de ce soir dans ‘AP’, ces dernières semaines, la Russie a soumis diverses propositions à l’Ukraine pour mettre fin à la guerre.

Les propositions que la Russie a transmises à l’Ukraine sont venues de divers intermédiaires et non de pourparlers directs entre les parties. Cependant, selon le rapport, Zelensky a refusé et a insisté pour ne pas se rendre à l’armée russe et aux demandes « excessives » qu’il prétendait que la Russie avait faites en échange de la fin de la guerre. Le porte-parole du Kremlin, Dmitri Peskov, a déclaré aujourd’hui que « Zelensky sait quand cela pourrait se terminer. Cela pourrait se terminer demain s’il le souhaite ».

La demande russe à laquelle Zelensky ne veut pas céder est que Kiev reconnaisse la Crimée – une péninsule ukrainienne que Moscou a illégalement annexée en 2014 – comme faisant partie de la Russie. Une autre demande russe qui a été transmise par des médiateurs et que Zelensky ne veut pas accepter, est que la Russie ne se retire pas des territoires qu’elle a occupés au cours des dix derniers mois en Ukraine. Le président ukrainien exige que la Russie se retire complètement de son pays, y compris de la péninsule de Crimée.

LIRE  La crise politique - en Angleterre aussi

La réponse de Zelensky a été, selon des sources occidentales : « Poutine, vous avez deux options. Soit votre armée quittera notre terre « magnifiquement » et la guerre se terminera, soit nous vous combattrons et vous chasserons à travers beaucoup d’effusions de sang. » En revanche, il semble que la Russie tente de diffuser des messages plus conciliants. Lors d’une conférence de presse tenue aujourd’hui par le porte-parole du Kremlin, Peskov, il a déclaré que la Russie n’était pas intéressée à occuper plus de territoires en Ukraine, mais à restituer les terres qu’elle a pu occuper au début des combats et s’est retirée plus tard en raison des bombardements par les armée ukrainienne.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire