Les premiers problèmes du gouvernement…

0
332

Tout ceci ira-t-il loin ? Cela n’a pas vraiment l’air… Déjà quelques jours après l Les premiers problèmes autour de la rédaction de la loi norvégienne, selon la demande de Kakhol Lavan et des orthodoxes.

Be’hadré ‘Harédim

Ce matin, la commission de régulation devait discuter de la formulation des commissions et de l’assemblée plénière, approuver la loi norvégienne en première lecture pour la prochaine voie législative dans les prochains jours. Mais à la dernière minute, en raison de désaccords sur les rôles des commissions et sur le libellé de la loi norvégienne – la commission a été annulée et la loi a été retirée de l’agenda de la Knesset.

Le Likoud déclare que l’opposition de ces partis à la loi norvégienne va apporter du pouvoir  à l’opposition, car de la sorte certains représentants de l’opposition pourra recevoir des postes dans divers comités de la Knesset.

Dans les coulisses la situation n’est pas bien meilleure : hier, le nouveau ministre de la Justice, Avi Nissenkorn, a annoncé qu’il prolongerait la présidence d’Avihai Mendelbit au poste de procureur général. Une décision qui a suscité d’intenses critiques à droite.

En outre, Gantz a promis hier soir dans une interview qu’il n’appuira pas une loi limitant le pouvoir de la Cour suprême au cas où les juges disqualifieraient la rotation entre lui et Netanyahou. Cela va à l’encontre des accords conclus avec le Likoud.

LIRE  Trump signe une renonciation au déplacement de l'ambassade… après son déplacement

Aucun commentaires

Laisser un commentaire