Les rabbanim européens lancent un appel vibrant contre la réforme de la conversion prévue en Israël

0
275

Les rabbins européens mettent en garde : « Nous exprimons par la présente notre vive protestation contre le plan de réforme prévu sur la question de la conversion, en une énorme préoccupation pour le sort de notre peuple où qu’il soit, et pour le terrible danger d’assimilation que ce plan va entrainer. »

Be’hadré ‘Harédim – Yanki Farber

Les juges et les rabbins d’Europe ont appelé le gouvernement israélien en général et le ministre du Culte, Matan Kahana en particulier, à ne pas apporter de changements concernant la conversion, car un tel changement entraînerait également des problèmes dans les communautés juives d’Europe.

« Nous sommes les juges et les rabbins des communautés en Europe, qui depuis de nombreuses années ont fait face à des tentatives répétées d’actes de conversion non conformes à l’avis de notre sainte Tora, par des éléments divers et étranges, qui tentent de saboter le vignoble du Beth Israel. »

Les signataires sont les dayanim de la communauté d’Anvers, du tribunal rabbinique sefarade de Londres, du Beth Din de Manchester et celui de Strasbourg, y compris une lettre spéciale du rav Shraga Faybel Zimmerman, gouverneur de la Fédération à Londres.

Ils écrivent : « Il est de notre devoir de révéler et d’avertir que ceux qui sont à l’origine de la réforme sont les mêmes rabbins du tribunal non reconnu, connu sous le nom de « Conversion propre », dont le but principal est de convertir dans une nouvelle méthode de conversion « conversion » sans que les candidats à la conversion n’acceptent de prendre sur eux le respect des commandements de manière intégrale et honnête, et leur « conversion » se résume à des bougies et faire kiddouch le Chabbat uniquement. »

LIRE  Ces missiles israéliens manuportables livrés à l’Ukraine

« De plus, certains de leurs rabbins ont déclaré qu’ils considéraient que leur mission est de continuer à amener des millions de Gentils, dont le grand-père était juif, en Terre Sainte, et de faciliter leurs conversions. Ce genre de plans consiste en un danger terrible et inacceptable pour notre peuple.

« Et les plus grands maitres des générations passées, et les plus grands maitres de notre génération, se sont opposés à la méthode de ces fausses conversions, qui font tomber les Juifs dans des mariages mixtes et dans une assimilation très grave ! Aux yeux des grands rabbanim, ces conversions sont bien plus dangereux qu’il n’y a et il n’y aura jamais de compromis de quelque manière que ce soit ou de quelque côté que ce soit sur l’exigence halakhique claire d’accepter le joug de la Tora et les mitsvoth en toute sincérité. »

Ils ont également écrit : « Dans toute leur impudence et leur audace et sous couvert de leur souci d’assurer une majorité démographique en Terre d’Israël, ils sont intéressés à ouvrir une industrie migratoire bien huilée qui est contraire aux lois de la migration. »

L’ensemble de ces rabbanim a exprimé leur opposition totale à cette réforme, et fait comprendre clairement qu’en aucune manière de telles conversions seront acceptées par eux, donc dans l’ensemble des communautés juives d’Europe et d’Amérique.

Dans sa lettre, le rabbin Shraga Feibel Zimmerman s’adresse aux rabbins et aux juges d’Israël sur chaque site : « Nous venons d’apprendre que le gouvernement israélien a l’intention de modifier les procédures de conversion coutumières en Israël dans une nouvelle réforme », « En Terre d’Israël, le chef Le rabbinat s’est conduit en dehors de règles claires, donnant ainsi aux tribunaux de la diaspora l’opportunité d’approuver la plupart des stimuli qui ont eu lieu en Terre d’Israël. »
Dans
« Et s’ils complotent pour convertir les personnes vivant dans les tribunaux du pays, même celles qui ne sont pas fidèles aux règles claires énoncées dans la Halacha, cela causera une grande tristesse à de nombreuses personnes qui se convertissent en Terre d’Israël, dont le statut ne sera pas être reconnu par les tribunaux et les rabbins du monde entier. » L’immigration en Terre d’Israël, même à l’étranger, devrait être lésée, ce qui se terminera par notre réparation. Et si les pouvoirs du rabbin d’Israël sont niés, même à l’étranger, on s’attend à ce qu’un grand nombre d’habitants, à Dieu ne plaise, profanent la Maison d’Israël. »
Dans
« Et parce que nous sommes désignés pour être vigilants dans notre pays, et pour examiner de près chaque cas de mariage selon la religion de Moïse et d’Israël, nous devons prendre soin de la situation générale de la vie au Klal Yisrael. ».

LIRE  Kiddouch Hachem: 3 jeunes rapportent plus de 8 000 $ trouvés dans le parking d'une banque

Aucun commentaires

Laisser un commentaire