Les réactions face au « projet Dérhy » d’élections directes : fort négatives, comme on pouvait s’attendre

0
61

Le rav Dérhy oeuvre depuis quelques jours sur un projet intéressant : au lieu de continuer avec le système actuel, qui consiste à proposer au bon peuple d’élire des députés qui, eux, vont décider de la personne qui sera le Premier ministre, revenons à l’ancienne méthode, qui consistait à des élections directes du Premier ministre, ce qui permettrait de sortir du « plonter » actuel (blocage).

Et qui, pensez-vous, va ainsi pouvoir être élu Premier ministre ? Il n’y a pas besoin d’être expert comptable pour le deviner.

Mais justement, ceci fait que les groupes d’oppositions font savoir leur refus de s’engager dans une telle direction…

Lapid vient de le déclarer en public. Lieberman l’a fait savoir également.

Sa’ar pas moins, mais à son égard, une intéressante nouvelle a été ajoutée : il y aurait derrière lui un riche Juif canadien d’origine israélienne, Mark Scheinberg, aux conceptions très à gauche, et c’est lui qui interdirait à Sa’ar tout mouvement en direction de Netaniahou.

Il est difficile pour l’instant de savoir vers quoi va cette initiative, car on ne voit pas tellement sur qui elle peut reposer – plus que pour les 59 députés au maximum qui soutiennent Netaniahou, mais comme la question est relativement neutre, il se peut que ses initiateurs espèrent lui ajouter quelques voix par ci et par là, et de la sorte permettre au pays de sortir de son blocage.

LIRE  Theresa May signe un accord de coalition avec un parti ouvertement pro-israélien

Aucun commentaires

Laisser un commentaire