Les touristes étrangers, dont la France, peuvent commencer à voyager en Israël

Les touristes étrangers, dont la France, peuvent commencer à voyager en Israël

0
350

Par 

La ministre du Tourisme, Orit Farkash-Hacohen, s’est mise d’accord avec les « responsables concernés » sur une liste de 14 destinations dans lesquelles les touristes étrangers peuvent commencer à voyager en Israël le 23 mai, a rapporté mardi soir Channel 12. La liste comprend les États-Unis, la Grande-Bretagne, la France, l’Allemagne, l’Italie, Malte, l’Islande, le Danemark, l’Irlande, le Portugal, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, Singapour et Hong Kong.

Selon Mme Farkash-Hacohen, Israël est un « pays sûr » dans lequel on peut autoriser les touristes de plusieurs pays à « contribuer à l’économie d’Israël et non à d’autres pays ». Si les touristes sont effectivement autorisés, ils devraient être tenus de passer un test sérologique prouvant qu’ils ont des anticorps, ainsi qu’un test régulier de coronavirus, indique le rapport. i24News

Israël ouvrira ses frontières aux touristes vaccinés ou ayant guéri de la maladie issus de 14 pays à partir du 23 mai. Les pays sont: les États-Unis, le Royaume-Uni, la France, l’Allemagne, l’Italie, Malte, l’Islande, le Danemark, l’Irlande, le Portugal, la Nouvelle-Zélande, l’Australie, Singapour et Hong Kong. « Ces dernières semaines, j’ai beaucoup parlé de la nécessité d’amener des touristes vaccinés dans l’État d’Israël et de profiter du fait qu’Israël est un pays sûr pour contribuer à l’économie israélienne, au lieu des autres pays », a déclaré le ministre israélienne du Tourisme, Orit Farkash-Hacohen, à Channel 12. Dans un premier temps, seuls les groupes de touristes seront autorisés à entrer dans le pays et ils seront accompagnés de guides et de chauffeurs vaccinés. Israël prévoit d’élargir l’entrée des touristes dans les mois à venir et d’accueillir potentiellement des touristes individuels en juillet.

La semaine dernière, le ministère de la Santé a recommandé de retarder le lancement du programme de tourisme israélien, invoquant la propagation d’un variant ravageant l’Inde. Bien que le gouvernement n’ait pas suivi cette recommandation, Israël a interdit lundi les voyages dans sept pays à haut risque, dont l’Inde, et a mis en œuvre de nouvelles directives de quarantaine pour les Israéliens rentrant chez eux, y compris pour les voyageurs vaccinés ou ayant guéri. (Gabriel Attal)

LIRE  « L’Ukraine est le seul pays au monde, à part Israël, où le président et le Premier ministre sont juifs »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop