L’Etat a menti face à la Haute Cour dans le dossier des garderies d’enfants…

0
68

« N’avez-vous pas honte de mentir à la Haute Cour ? » demande le député Sim’ha Rotman (notre photo) (Tsionouth hadatith de Smotrich) avec de fausses allégations dans la réponse de l’État à la Haute Cour concernant la discrimination entre les divers groupes d’étudiants concernant les subventions des garderies d’enfants : « Un étudiant en philosophie chinoise a droit à 5 ans de subventions, mais pas un étudiant de Yechiva ! »

JDN

Le député Simcha Rotman a révélé aujourd’hui (mardi) lors d’une audience spéciale au sein du Comité des droits de l’enfant que, selon les données qui ont émergé du rapport préparé sur sa demande, l’État a apporté des fausses allégations dans sa réponse à la Cour suprême.

Selon la réponse, la comparaison entre la situation de personnes diplômées par l’université qui bénificient d’une remise de cinq ans (trois ans pour une licence et deux ans pour une maîtrise) et les étudiants en Yechiva, car « les études de Yechiva ne sont pas limitées dans le temps » et ne permettent pas à un groupe d’en profiter.

Cependant, selon les données du Centre de recherche et d’information de la Knesset, obtenues à la demande de Rotman, l’étudiant moyen qui étudie dans le kollel ne le fait que pendant quatre ans environ.

En outre, Rotman a souligné que des données trompeuses avaient été présentées au tribunal, selon lesquelles, en 2014, il y avait eu un changement dans les modèles d’intégration orthodoxe sur le marché du travail à la suite du changement de la conduite de l’Etat dans le domaine des subventions aux garderies, alors qu’en fait il n’y a aucun lien entre les données.

LIRE  Solidarité des Juifs du monde. Israël veut aider New-York, grande ville juive du monde.

Au cours du débat, le député Simcha Rotman a déclaré : « Un étudiant en philosophie chinois a droit à 5 ans de subvention de garderies d’enfants, et non un étudiant en Yechiva. Selon les données officielles du ministère de l’Éducation, un étudiant passe en moyenne quatre ans dans un kollel, puis entre sur le marché du travail. Comment votre main n’a-t-elle pas tremblé lorsque vous avez écrit que les étudiants sont discriminés en bien par rapport aux étudiants en sciences humaines ? »

Le député Rothman a ajouté : « Le Parti sioniste religieux préconise l’intégration des orthodoxes dans l’éducation et l’emploi, mais cette décision portera atteinte à cette intégration bénie. Ma nièce qui est une comptable orthodoxe devra démissionner de son travail pour être avec les enfants à la maison. A qui sert-il, à part à permettre à la haine orthodoxe de Lieberman de s’exprimer ? »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire