Lieberman change de direction

0
114

Lieberman change de direction : « La loi du ministère de la Défense n’a pas d’importance : tous les jeunes de 18 ans seront recrutés ».

Qui l’eut cru, mais chez Lieberman tout est possible. Après avoir été le grand combattant de la loi sur le recrutement des ‘Harédim, Lieberman indique clairement aujourd’hui que la loi que le ministère de la Défense a rédigée pendant son mandat n’est plus pertinente et promet qu’il promouvra une loi de recrutement obligatoire pour tous les citoyens. Chez ce personnage, un engagement, c’est sérieux !

Après avoir mené une lutte acharnée contre les partis orthodoxes à propos du projet de loi concernant le recrutement, et traîné l’ensemble de l’État pour des élections anticipées puis pour des secondes élections menant l’ensemble de l’État à une troisième élection qui pourrait finalement décider entre les blocs, ou se solder par le besoin d’arriver à un 4e tour, ou plus – voici que le président d’Israël Bétéinou, Avigdor Lieberman, change de direction et déclare aujourd’hui (lundi) qu’il ne fera pas la promotion de la loi sur le recrutement qu’il a introduite lorsqu’il était ministre de la Défense, mais qu’il poussera à une formule de recrutement obligatoire pour tous les citoyens.

Lors d’une réunion à l’Institut de la démocratie israélienne, à laquelle ont assisté des représentants de certains partis, Lieberman a déclaré qu’il retirait de l’ordre du jour le projet de loi élaboré par le ministère de la Défense lorsqu’il était ministre de la Défense. Il a déclaré: « C’est un projet de loi que l’establishment de la défense a mis en route, mais il n’est plus d’actualité ». Lieberman a promis que « l’une des lois qui seront promulguées immédiatement après la création de la Knesset est que doit être enrôlé tout jeune homme âgé de 18 ans, musulman, chrétien ou circassien ».

LIRE  Une synagogue incendiée dans la vieille ville de Jérusalem

Lors de la conférence, le président Yisrael Beiteinu a été questionné quant à la possibilité d’entrer au gouvernement avec les partis orthodoxes. « Il y a un besoin de consensus entre les partis sionistes sur les questions religieuses et étatiques, et c’est parce qu’il n’y a pas un tel document, que les orthodoxes peuvent jouer avec les partis sionistes. « 

Comme mentionné, le changement radical qu’Avigdor Lieberman opère aujourd’hui est à ajouter à ses nombreux zigzags au cours des derniers mois, au cours desquels il a changé à plusieurs reprises sa position.

Avis aux amateurs qui songeraient voter pour ce sombre personnage.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire