Lieberman : « Je n’ai pas de preuve, mais les porte-paroles de Netanyahou œuvrent contre moi pour happer des voix russes »

0
65

La peur du pourcentage de blocage : le ministre des Finances Avigdor Lieberman prépare le terrain à l’éventualité qu’il ne dépasse pas le pourcentage de blocage et a affirmé ce soir que les militants de Netanyahou sont à l’origine de la création d’un nouveau parti qui s’adresse au public russophone en Israël dans le but de grignoter son parti.

JDN

Dans le message publié par Lieberman, il reproche aux capitalistes proches de Netanyahou d’être cette fois à l’origine de la création du nouveau parti qui séduit le public russophone. En outre, Lieberman affirme que l’un des magnats est Yits’hak Mirilashvili, propriétaire de la chaîne médiatique « Now 14 ». « Une rumeur malveillante circule, selon laquelle cette fois la tâche a été confiée à la famille Mirilashvili et plus particulièrement à Yits’hak Mirilashvili. »

Lieberman affirme que « toujours d’une manière ou d’une autre juste avant une élection, une liste est constituée dont le seul but est de séduire le public russophone et de mordre au moins un peu les électeurs d’Israël Beitenou. Et tout cela se passe alors que Les trompettes de Netanyahou commencent à sonner en même temps qu’Israël Beitenou ne dépassera pas le pourcentage de blocage. »

« Selon les mêmes rumeurs, Mirilashvili a déjà réussi à contacter un certain nombre de russophones, qui ont une ambition politique. »

À la fin de l’annonce, Lieberman a nuancé ses propos et affirmé qu’il ne s’agissait que de rumeurs. « Je n’ai aucune preuve de cela, alors j’espère que toutes ces « rumeurs malveillantes » resteront des rumeurs. Bien sûr, si je me trompe, je m’excuse d’avance. »

LIRE  Neuf villes en Israël risquent de se voir confiner totalement !

Mais en fait, ce n’est qu’un jeu politique comme un autre, parfaitement légal, non ?

Aucun commentaires

Laisser un commentaire