L’instruction dramatique du rav Sternbuch – avant que l’attaque meurtrière ne soit connue

2
754

Environ une demi-heure après l’attaque, pendant la prière de Cha’harit, le Roch Yechiva et Dayan, le rav Moché Sternbuch, a surpris les fidèles avec une instruction dramatique et surprenante : « C’est une période de troubles »

Kikar haChabbath – Hanni Breitkopf et Itzla Katz

Le rav Moche Sternbuch, Roch Yechiva, a ordonné ce matin (jeudi), au milieu de la prière du matin, à laquelle il était présent, de sonner du chofar. Son ordre a été donné aux personnes présentes au milieu de la prière du matin et environ une demi-heure après la violente fusillade à l’entrée de la ville dans le quartier de Givat Shaul au cours de laquelle 3 Juifs ont perdu la vie et 4 autres ont été blessés.

Le rav Sternbuch a également ordonné de dire les 13 Midoth de Miséricorde et a justifié cela par l’opinion du Rambam et la coutume des habitants de Jérusalem : « L’opinion du Rambam est que s’il y a des problèmes, nous sonnons (dans le chofar). Oui, c’est à faire parce que c’est une coutume à Jérusalem en cas de danger.

Il a ajouté et a parlé de tout son cœur : « Il n’y a pas de troubles comme à notre époque où le sang d’Israël est versé par les mains des oppresseurs et tout dépend de la prière. A nous de nous réveiller, et peut-être que cela réveillera des anges de miséricorde qui demanderont grâce pour nous. Nous sommes dans un très grand trouble ».

« Leur intention », a ajouté le rav, « est de délégitimiser le nom d’Israël auprès du monde et ils y travaillent petit à petit, c’est leur objectif, et nous dormons et ne comprenons pas, et donc nous sonnons du chofar. pour accomplir la volonté du Créateur – « Sonnez du chofar à Sion et criez sur ma montagne sainte. »

« Et il n’y a aucune crainte là-dedans à faire cela », a ajouté le Roch Yechiva, faisant référence à l’aspect halakhique, « nous n’avons pas l’intention d’ajouter à la Tora. Nous demandons miséricorde d’en bas et D’ répondra d’en haut. »

Les personnes présentes sur place ont été surprises par ses paroles, mais ont exécuté son commandement. « Seulement une demi-heure plus tard, lorsque la prière du matin était terminée », a déclaré l’un des fidèles à « Kikar haChabbath », « nous avons compris son intention lorsque nous avons été informés de la grave attaque, ce n’est que plus tard que l’ampleur du désastre est devenue claire.  »

Le fidèle a ajouté et déclaré que « le rav Moché a demandé à publier son instruction au grand public ». C’est surprenant.

2 Commentaires

Laisser un commentaire