Litzman réfute les affirmations : « Vous apprendrez qu’il y a des gens avec des principes et des valeurs »

0
136
Newly appointed minister of Housing and Construction Yaakov Litzman, is seen with his former counterpart Yifat Shasha Biton at a ceremony for replacing of minister, held at the Ministry of Housing and Construction in Jerusalem on May 18 2020. Photo by Olivier FitoussiFlash90 *** Local Caption *** ???? ????? ????? ???? ????? ???? ??? ????? ??? ?????? ????

Be’hadré ‘Harédim

Le dernier jour en tant que ministre, le rav Ya’akov Litzman a rejeté les allégations qu’il se serait retiré en raison d’un accord avec le bureau du procureur de l’État sur son affaire judiciaire, tout en profitant de l’occasion pour attaquer la conduite du gouvernement.

Le ministre Litzman a déclaré lors de la cérémonie de Roch haChana, qui s’est transformée en cérémonie d’adieu: « J’ai des valeurs et des principes. La violation des fêtes juives est une ligne rouge pour moi ; elle était planifiée à l’avance et j’ai prévenu dès le départ que je démissionnerais, et c’est ce que j’ai fait. »

Litzman a ajouté: « Je tiens parole. Je ne suis pas contre le confinement global, et si nécessaire, je l’aurais accepté. Il y a beaucoup de considérations, mais dans ce cas, Gamzou a planifié la fermeture pendant les fêtes et a fait du mal à des dizaines de milliers de Juifs quand ils voulaient se rendre à la synagogue pour y prier durant les Fêtes solennelles.

« Je vois dans Haaretz et d’autres sites toutes sortes d’absurdités et de fausses raisons pour lesquelles j’aurai démissionné », a commenté Litzman sur les rapports, précisant: « Tout est absurde. Il n’y a pas d’arrangement avec le ministère de la Justice et il n’y a rien derrière tout cela. « 

Le ministre sortant Litzman a ajouté: «Quand il y avait 2 000 personnes nouvellement positifs par jour, j’ai demandé au cabinet pourquoi ils ne fermaient pas tout. Ils m’ont dit que nous attendrions encore un peu. J’ai demandé pourquoi ils attendaient les fêtes ? On m’a dit que l’on pouvait faire cela pendant les fêtes, mais pas pendant les vacances d’été, et surtout pas quand cela gêne les manifestations. »

LIRE  29 Tamouz : Hiloula de Rachi

« J’ai expliqué au Premier ministre qu’il y a des dizaines de milliers, des centaines de milliers de Juifs qui ne viennent pas régulièrement dans une synagogue, à Yom Kippour ils viennent. En temps de confinement, ils ne viendront pas. Pourquoi choisir un moment qui blesse les sentiments de tant de gens », a-t-il ajouté avec amertume.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire