L’objectif du ministère de la Santé : vacciner deux millions de personnes en 42 jours

2
31

Les dispensaires de la santé, Koupoth ‘Holim, ont déclaré être capables de vacciner entre 90 000 et 100 000 patients par jour. Clalit 50-40 mille, Maccabi 25 mille, Meuhedet dix mille et Leumit 7 000 patients par jour. Certains manquent d’infirmières, car la campagne de vaccination sera également menée en parallèle avec la campagne de vaccination contre la grippe.

Lors de discussions entre les Koupoth ‘Holim et le ministère de la Santé, les Koupoth se sont fixé un objectif de quatre millions de vaccins pour deux millions de personnes en 42 jours, une première dose dans les trois semaines et une deuxième dose après 21 jours – cela a été rapporté ici.

Le ministère de la Santé a annoncé ce soir (dimanche) que le tableau de la morbidité et les indices de prévalence indiquent une nouvelle flambée de la maladie en Israël – des experts d’État du ministère de la Santé et de l’État de Magen Israël dans une présentation présentée aujourd’hui (dimanche) au cabinet Corona. Des actions immédiates pour empêcher une troisième vague. « Concernant ‘Hanoucca, il est question de directives et d’informations publiques pour la tenue d’événements de fête au format familial nucléaire uniquement. « 

La présentation propose une alternative de contention renforcée: des lieux de travail sans condensateur – travail comme d’habitude, destinataires du public – fermés (travail à domicile). Fermeture des centres commerciaux, marchés et magasins. Rassemblements jusqu’à 10-20 personnes. Transports publics jusqu’à 50%. Fermeture du système éducatif dans les localités rouges et oranges dans toutes les strates (sauf les jardins d’enfants). Le resserrement des restrictions pour ceux qui reviennent de l’étranger. Une autre alternative est une fermeture qui comprendra également: la fermeture du système éducatif dans toutes les localités. La restriction de quitter la maison jusqu’à 1000 mètres et l’interdiction de rester dans d’autres maisons. Les stations de skie complètement fermées.

LIRE  Israël: le taux de chômage au plus bas depuis 1978

Dans la sombre prévision présentée aux ministres, il a été affirmé que selon la morbidité actuelle, Israël atteindrait bientôt 2600 nouveaux patients par jour et 420 gravement malades, tandis que dans une semaine, nous atteindrions 3700 malades par jour et 600 gravement malades, en deux semaines 5200 malades par jour et 840 gravement malades. Trois autres semaines 7 400 patients par jour et 1 200.

Il a en outre été avancé que pour redescendre à mille patients, il faudrait 26 jours de contention stricte ou 15 jours de fermeture, si les restrictions ne commencent que dans une semaine, 33 jours de contention stricte et 18 jours de fermeture seraient nécessaires, en deux semaines 40 jours de contention serrée et 22 jours de fermeture. En trois semaines, 47 jours pour une contention stricte et 25 jours pour la fermeture. Magen Israël et le ministère de la Santé recommandent : mettre en œuvre un programme de contention renforcé dans l’immédiat à la lumière du franchissement attendu du seuil de 2 000 nouveaux patients.

Les professionnels ont également recommandé au Cabinet de mettre en œuvre une procédure plus stricte sur les circulaires à l’étranger: maladie « importée » en gros volumes. Focus sur les grands pays. Violation de l’isolation à des taux élevés. Des taux de morbidité importants également parmi les rapatriés des pays verts. Ils demandent l’approbation du gouvernement pour une procédure plus stricte: isolement pendant une semaine pour les rapatriés des pays à haut risque. Continuer l’isolation de la maison sur la base de 2 tests. Activation de l’obligation d’isoler tous ceux qui reviennent de l’étranger.

LIRE  Israël en état d'alerte

Concernant la fuite de maladies de l’Autorité palestinienne: « Une épidémie de grande ampleur règne dans les territoires de l’Autorité palestinienne. Beaucoup de mouvements vers l’AP dans la société arabe. Traversées multiples à Jérusalem-Est et sur le mont du Temple. Actions: application stricte de l’interdiction d’entrer dans A, B. Une procédure d’entrée restreinte pour les travailleurs et soumis à des inspections. Renforcement de la coopération sanitaire avec l’Autorité palestinienne.

2 Commentaires

  1. Le vaccin ne fait pas l’unanimité. Les effets non seulement secondaires mais primaires sont inconnus. La procédure admise pour l’observation du comportement d’un nouveau vaccin n’est pas respectée.
    Des médecins – y compris responsables nationaux – mettent en garde contre des effets sur l’ADN humain. D’autant que la population résiste à plus de 99% au virus et qu’on nous parle de 94% d’efficacité. Mieux vaut se montrer prudent. Le pikoua’h néfech n’est pas celui qu’on pense.

    • Toute personne quelque peu responsable conçoit qu’il n’est pas évident de faire partie des premiers qui reçoivent le vaccin…
      Mais évidemment ce n’est pas à ce niveau que le ministre de l’Intérieur, le rav Dérhi, se plaçait, mais tout à fait ailleurs, il venait se moquer au passage d’une démarche malheureuse de la société israélienne actuelle, fonctionnant de manière épidermique face au monde orthodoxe, laissant souvent un très mauvais goût dans la bouche…

Laisser un commentaire