L’ONU devrait adopter une résolution israélienne pour lutter contre le négationnisme

0
27

Juif.org

Un débat historique se tient aujourd’hui aux Nations Unies, à l’issue duquel l’Assemblée générale devrait adopter une résolution proposée par Israël pour lutter contre la négation de l’Holocauste.

Au début du débat, l’ambassadeur d’Israël à l’ONU Gilad Erdan a présenté le projet de résolution qu’il a initié au nom d’Israël sur la question de la lutte contre la négation et la déformation de l’Holocauste, et racontera l’histoire personnelle de sa famille.

« Au-delà de la définition de la distorsion et de la négation de l’Holocauste, cette résolution est un engagement à faire en sorte que ce phénomène ne soit plus toléré, » dit Erdan.

« En tant qu’ambassadeur d’Israël, cette résolution est mon initiative la plus importante, mais pas seulement parce que je représente un État juif, non seulement parce que je suis juif, mais aussi parce que je suis le petit-fils de survivants de l’Holocauste ».

La décision comprend l’adoption de la définition de la négation de l’Holocauste, l’imposition de la responsabilité aux sociétés Internet d’agir pour supprimer le contenu qui nie ou déforme l’Holocauste, et plus encore. Si la décision est adoptée, ce ne sera que la deuxième fois depuis la création de l’État que l’ONU adopte une résolution proposée par Israël.

Le débat réunira des survivants de l’Holocauste et le PDG de Pfizer, Albert Bourla, lui-même fils de survivants de l’Holocauste, qui ont été invités par l’ambassadeur Erdan à assister à la réunion. Bourla et les survivants de l’Holocauste ont rencontré le président de l’Assemblée générale Abdulla Shahid avant le débat.

LIRE  Ce que des Juifs récitaient dans les camps de concentration, avant de consommer du 'Hametz à Pessa'h

Le discours d’Erdan et la réponse de nombreux pays à la résolution seront diffusés en direct sur le site Web de l’ONU.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire