L’opposition se réjouit : « On peut faire confiance à rabbi Chim’on dans les moments difficiles ! »

0
187

Les membres de l’opposition en Israël ne cachent pas leur joie à la suite de l’annonce de la députée arabe de Mérets (le logo de ce parti nous sert d’illustration) qu’elle quittait la coalition et que de la sorte l’équilibre des forces à la Knesseth semble définitivement rompu.

Be’hadré ‘Harédim – Ari Kalman

L’opposition fait la fête à la suite de la démission de la députée  Rinawi Zoabi de Mérets, ce qui accorde à l’opposition à présent une majorité claire pour provoquer la chute de la Knesseth et pour générer des élections.

Le Likoud a déjà annoncé son intention de présenter à nouveau une proposition de loi en ce sens.

Ni le Premier ministre, ni Lapid, qui étaient en réunion à cette heure-là pour discuter du prochain budget, ni même le président de Mérets Nissan Horovitz n’étaient au courant de cet événement avant qu’il ne se produise.

L’opposition n’a pas caché sa joie. Tant Smortrich, Michaéli, qu’Ami’haï Shikli ont fait appel à ce qu’on dit (de manière quelque peu erronée) : « On peut faire confiance à rabbi Chim’on dans les moments difficiles ! » puisque cette démission s’est produite en ce jour de Lag Ba’Omer.

Yoav Kisch a fait passer à ses camarades du Likoud le message qu’il est interdit de tenter de reconstruire quoi que ce soit avec eux, car tout ce qu’ils font s’effondre. « Nous ferons 100 fois mieux ! »

Le député Ofir Sofer, du Sionisme religieux, a écrit : « Bennet et Lapid ont tenté de la nommer consul, accordant une carotte politique à une personne qui s’oppose à l’existence-même de l’Etat d’Israël, et finalement ils ont été renvoyés de la ville avec leurs poissons pourris… »

LIRE  La société israélienne NSO a réussi à exploiter une vulnérabilité de la messagerie WhatsApp

Le Président du Likoud et du centre de l’opposition, le député Yariv Lévin : « Le gouvernement de l’échec et de la honte de Bennet et de Lapid est dorénavant minoritaire dans la Knesseth. Bennet a raté sur le plan économique, sur celui de la sécurité, dans tous les domaines. A présent tout le monde est amené à constater que ce gouvernement a perdu son droit à l’existence. Nous allons rapidement le remplacer en un pouvoir positif pour l’Etat d’Israël et pour ses citoyens. »

Aucun commentaires

Laisser un commentaire