L’Organisation mondiale de la santé : le corona relève la tête presque partout dans le monde

0
156

Le nombre de nouveaux cas de corona a augmenté de 18 % la semaine dernière, avec plus de 4,1 millions de cas signalés dans le monde, la plus forte augmentation hebdomadaire des nouveaux cas de corona a été observée au Moyen-Orient, où ils ont augmenté de 47 %, les infections ont augmenté de 32 % en Europe et en Asie du Sud-Est, et environ 14 % en Amérique.

L’Organisation mondiale de la santé a déclaré dans son dernier rapport hebdomadaire sur le corona que le nombre de décès dans le monde restait relativement similaire à la semaine précédente.

Environ 8 500 décès liés au corona ont été signalés dans trois régions : le Moyen-Orient, l’Asie du Sud-Est et les Amériques. La plus forte augmentation hebdomadaire des nouveaux cas de corona a été observée au Moyen-Orient, où ils ont augmenté de 47 %. Selon le rapport de fin de soirée entre mercredi et jeudi, les infections auraient augmenté d’environ 32 % en Europe et en Asie du Sud-Est, et d’environ 14 % en Amérique.

Le directeur général de l’Organisation mondiale de la santé, Tedros Adhanom Ghebreyesus a déclaré que les cas sont en augmentation dans 110 pays et sont principalement dus aux versions omicron BA 4 et BA 5.

« Cette épidémie est en train de changer, mais ce n’est pas fini », a déclaré Tedros cette semaine lors d’un point de presse. Il a déclaré que la capacité de suivre l’évolution génétique du virus corona n’était pas bonne, alors que les pays abandonnaient les efforts de surveillance, il a averti que de nouvelles versions émergeaient et pourraient être dangereuses.

LIRE  Prix Nobel pour Bargouthi…

Il a appelé les pays à vacciner leurs populations les plus vulnérables, y compris les personnels de santé et les personnes de plus de 60 ans, ajoutant que des centaines de millions de personnes ne sont toujours pas vaccinées et risquent de contracter une maladie grave et de mourir. Tedros a déclaré que si plus de 1,2 milliard de vaccins contre Corona ont été administrés dans le monde, le taux de vaccination moyen dans les pays pauvres est d’environ 13 %. « Si les pays riches vaccinent les enfants dès l’âge de 6 mois et envisagent d’effectuer des campagnes de vaccination supplémentaires, les pays à faible revenu doivent être aidés à vacciner afin de réduire leur risque le plus élevé ».

Aucun commentaires

Laisser un commentaire