L’ouverture du barrage du lac de Tibériade : pas Chabbath !

0
105

Illustration : le « barrage » de Degania

Ce n’est que toutes les quelques années que la question se pose : quand doit-on ouvrir le barrage du lac de Tibériade afin de laisser s’écouler de l’eau dans le Jourdain.

A dire vrai, cela fait très longtemps que l’on n’en est plus arrivé à cela. La fois précédente, cela a été durant l’hiver 1991-92, du fait de la quantité énorme de précipitations qui sont venues bénir la Terre sainte cette année-là.

Il y a eu une autre fois depuis lors, en 2003, mais la raison était différente : les autorités voulaient permettre au fleuve du Jourdain d’être plus rempli qu’auparavant, mais cela n’était pas du fait des pluies importantes plus qu’à l’accoutumée.

Depuis lors, on parle de sêcheresse, de changement de climat, etc., en oubliant entre les Mains de Qui se trouve la clef des pluies… Il se trouve que cette année-ci, l’Eternel a béni Son peuple, et les pluies ont été particulièrement abondantes.

Les autorités ont décidé qu’il était temps de procéder à l’ouverture du (petit) barrage de Degania, afin de dégager quelque peu la quantité d’eau se trouvant dans le lac, et d’éviter des inondations, surtout si de nouvelles précipitations arrivent, ou au moment où la neige du ‘Hermon commence sérieusement à fondre. Quel jour va-t-on procéder à cette opération ? Bien entendu, le Chabbath ! Ce n’est pas que cette ouverture soit réellement interdite ce jour-là, mais une telle intervention exigera automatiquement que des inspecteurs soient sur place, et donc entrainera des profanations du Chabbath parfaitement inutiles.

Le rav Moché Gafni, l’actuel responsable de la commission financière de la Knesset, est intervenu et a demandé à Guiora Cha’ham, le responsable de cela, de déplacer le jour d’ouverture du barrage. Ce service a répondu que les dates qui ont été avancées, tombant les deux un Chabbath, ne proviennent pas de chez eux, et que de toutes manières s’il faut ouvrir le barrage, ce n’est qu’en dernière minute que cela est fait, selon la situation du moment. Une fois précédente, en 2004, il y avait hésitation à le faire, mais enfin de compte, il manquait 8 cm pour arriver au maximum, et finalement il n’a pas été ouvert. Mais, a-t-on ajouté dans ces services, cela ne sera pas fait un Chabbath, c’est clair !

LIRE  Le danger d'un Etat palestinien pour la Jordanie

Que l’Eternel accorde effectivement Sa bénédiction à Son peuple, et que l’on ait besoin d’ouvrir ce barrage, du fait de l’immense berakha de cette année !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire