L’UE n’a pas arrêté le financement d’ONG anti-Israël

0
399

L’Union Européenne a déclaré mercredi qu’elle “examinait actuellement d’éventuelles violations d’obligations contractuelles concernant son financement d’un consortium d’ONG anti-Israël”.

Cette déclaration contredit les allégations du Premier ministre israélien Benjamin Netanyahou selon lequel elle avait déjà cessé son financement.

Le Premier ministre israélien avait déclaré mardi soir que suite à des démarches diplomatiques, l’UE avait accepté de cesser de financer un organisme anti-Israël.

“Suite aux efforts diplomatiques du Premier ministre Benyamin Netanyahou, l’Union européenne a annoncé qu’elle cesserait immédiatement son financement et son association avec le ‘Freedom Protection Council’, une ONG opérant en Israël”, a indiqué le bureau du Premier ministre dans un communiqué.

Le communiqué a affirmé que l’association “sape le droit d’Israël à exister et tente de noircir l’image de l’Etat dans le monde.

“Nous allons donc procéder à une analyse et nous prendrons donc les mesures qui s’imposent à l’issue de cette analyse,” a déclaré jeudi la porte-parole adjointe de l’exécutif européen, Mina Andreeva.

“S’agissant de la décision de l’Union européenne de financer ou de mettre un terme au financement de certains projets mis en œuvre par des organisations de la société civile qui opèrent de façon légale dans un pays tiers, elle appartient à l’Union européenne,” a-t-elle ajouté.

La porte-parole a souligné que “cette décision est l’apanage de l’Union européenne et exclusivement de l’Union européenne.”

“Nous appuyons les projets en matière de liberté de parole et notamment des sociétés civiles qui jouent un rôle important au niveau des sociétés qui promeuvent le pluralisme […] et les valeurs démocratiques que ce soit en Israël, au niveau de l’Union Européenne et partout dans le monde”, a-t-elle assuré.

LIRE  Des affiches dans les rues de Paris pour se souvenir des enfants juifs déportés

Le Freedom Protection Council a été créé en 2017 par I’lam, une ONG de liberté des médias arabo-israéliens.

Il est composé de représentants de dizaines d’ONG israéliennes gauchistes dont B’Tselem et Adalah, avec l’objectif de lutter contre les tentatives de limiter les libertés démocratiques dans le pays et de résister aux attaques contre les groupes de défense des droits de l’homme.

David Stern – © Le Monde Juif .info

Aucun commentaires

Laisser un commentaire