Lufthansa présente ses excuses aux orthodoxes : « Excuses pour l’insulte et le préjudice corporel »

0
220

Lufthansa a officiellement annoncé ce soir qu’elle s’excuse auprès des passagers orthodoxes qui n’ont pas été autorisés à embarquer la semaine dernière sur un vol de Francfort à Budapest après que deux passagers ont refusé de porter un masque • Nous contacterons les passagers qui ont été blessés dans l’incident.

JDN – Itamar Ben Khalifa

Lufthansa a officiellement annoncé ce soir (mardi) qu’elle s’excuse auprès des passagers orthodoxes qui n’ont pas été autorisés à embarquer la semaine dernière sur un vol de Francfort à Budapest après que deux passagers ont refusé de porter un masque.

Un communiqué de la compagnie a déclaré: « Un grand groupe de passagers du vol LH 1334 de Francfort à Budapest n’a pas été autorisé à embarquer. Lufthansa s’excuse pour les circonstances qui ont conduit à cela. Nous enquêtons toujours sur les faits et les circonstances qui ont conduit à cela, mais nous regrettons qu’un groupe entier n’ait pas été autorisé à embarquer du fait de deux passagers qui ont refusé d’obéir aux consignes.

« Nous nous excusons auprès de tous les passagers qui se sont vu refuser une place sur ce vol, non seulement pour la gêne occasionnée, mais aussi pour l’insulte qui leur a été infligée et les blessures corporelles. Lufthansa et ses employés ont pour mission de connecter les peuples et les cultures du monde entier. La diversité et l’égalité des chances sont des valeurs fondamentales pour notre société. Ce qui s’est passé n’est pas à la hauteur des politiques ou des valeurs de la société. Nous avons une tolérance zéro pour le racisme, l’antisémitisme et la discrimination de toute nature » conclut la compagnie.

LIRE  «Insulte à la mémoire»: le Canada accusé de soutenir le négationnisme en Ukraine

Lufthansa a affirmé avoir contacté les passagers concernés pour mieux comprendre ce qui s’est passé et discuter de la manière dont ils devraient améliorer le service client.

Environ 150 passagers orthodoxes de New York accusaient la compagnie aérienne allemande Lufthansa de discrimination antisémite après leur interdiction d’embarquer sur un vol. Le fond est probablement une dispute sur le port du masque. Les passagers n’ont pas été autorisés la semaine dernière à embarquer sur un vol de correspondance entre Francfort et Budapest.

Na’hman Kahana, l’un des passagers, a affirmé qu’après que deux membres du groupe aient refusé de porter un masque, des disputes se sont développées. À un moment donné, l’équipe au sol a informé le groupe orthodoxe que ses gens ne pouvaient pas monter à bord de l’avion pour des raisons opérationnelles. « On nous a interdit de monter à bord d’un vol pour Budapest parce que nous sommes juifs. C’est la seule raison », a affirmé Kahana dans une interview.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire