L’un des présentateurs connus de la radio , Nathan Zahavi, a dépassé les limites

0
410

Le présentateur extrémiste Nathan Zahavi a dépassé ses propres limites lors d’une émission de radio lorsqu’il a appelé les porteurs de tefilinnes à se pendre à mort par les sangles des tefilinnes | Organisation Betaslmo : « Il a franchi une ligne rouge » | Radio 103 : « Le PDG de la radio a décidé de le suspendre immédiatement le diffuseur et de le retirer des programmes ».

Le surprenant est l’ensemble de réactions positives que cette grave déclaration de Zahavi a engendrées : « Qui se joint à la mise en place des tefilinnes ce matin ? » : les célébrités ne sont pas restées dans le silence, et doivent leur remerciements à Nathan Zahavi.

La réponse gagnante aux mots pleins de venin et de division de Nathan Zahavi : de plus en plus de porteurs de tefilinnes et de plus en plus de célébrités qui rejoignent le bon côté et répandent la lumière et la joie dans le monde.

Hidabrouth – Shira Dabush (Cohen)

Aviv Alush, Einav Boublil et Nathalie Dadon – s’élèvent contre les paroles venimeuses du diffuseur Nathan Zahavi contre les orthodoxes – et ajoutent au renforcement spirituel général, qui a été observé depuis ses paroles sur le réseau.

À côté d’une photo de lui avec le propriétaire d’une fabrique de tefilinnes, Aviv Alush a écrit que « tous les droits sont réservés à Nathan Zahavi le tsadik » et a ajouté ce qui suit : « Pour information, les tefilinnes ne sont pas nouées autour du cou. Elles sont placées sur la main contre le cœur, et sur la tête contre le cerveau. Peuple d’Israël vivant et libre dans son pays promis et juif. Nous n’avons pas d’autre pays. Ce n’est pas juste un slogan. C’est un fait existant. La vaine haine entre nous doit cesser ! »

LIRE  Le point faible du gouvernement actuel

Einav Boublil a également rejoint la discussion par le biais d’un message dans lequel elle a écrit un « message personnel » pointu et sans vergogne à Nathan Zahavi. « Il y aura expiation pour la pudeur, et l’allumage des bougies et des ‘haloth, et pour ceux qui mettent les tefilinnes », ajoutant que c’est « choquant, ils le ramènent toujours pour diffuser et répandre le mal, la haine et la division ». Après ce message, Boublil est intervenue lorsqu’elle a publié une vidéo dans laquelle elle a déclaré qu’elle ne s’excusait pas pour ce qu’elle avait écrit dans le message et qu’elle se tenait derrière chaque mot qui y était écrit. « C’est une honte. C’est dommage que notre pays donne à quelqu’un comme ça une si grande place. Je ne veux ruiner le gagne-pain de personne, mais il a besoin d’être rééduqué », a-t-elle déclaré.

Yoav Alias a posté une photo de lui sur les réseaux sociaux en train de mettre les tefilinnes, et a écrit à côté : « Au nez et à la colère des auto-antisémites de haine de soi qui vivent parmi nous ».

La dernière, mais non la moindre, à signer cet article réconfortant n’est autre que Natalie Dadon, qui a appelé des dizaines de milliers de ses partisans à se joindre à la pose massive de tefilinnes en réponse à Zahavi. « Je me suis retenue, je jure que je me suis retenue depuis hier. Je ne voulais pas de cet homme ici avec moi. Je ne crois toujours pas qu’il faut donner une plate-forme à l’obscurité – je crois qu’il faut augmenter la lumière. Qui se joint à mettre les tefilinnes ce matin ? Fière d’être juive », a-t-elle écrit.

LIRE  Six solutions pour le conflit israélo-palestinien

Aucun commentaires

Laisser un commentaire