M. Bennet, on ne peut pas tout dire…

0
51

Le Premier ministre Bennett a été interviewé par le British Times et a appelé à la fin de la polarisation politique autour des vaccins, qui, selon lui, ne devrait pas être un problème politique. Le professeur Yehouda Adler s’en est pris à l’hypocrisie de Bennett, qui, il y a seulement une semaine, a reconnu les vaccins Spoutnik pour des raisons politiques, alors que les citoyens russes n’y croient pas et que la FDA ne les a pas approuvés !

Le Premier ministre Naftali Bennett a déclaré dimanche dans une interview au British Times que « la polarisation politique crée une paralysie face à des menaces comme le corona ». Il a déclaré que « les vaccins ne devraient pas être politiques » parce que « la science n’est pas politique ».

Le professeur Yehouda Adler, expert en cardiologie, médecine interne et directeur médical, a fait référence à cela dans une interview avec le journal de midi de Gale Israel présenté par Ziv Maor et a attaqué : « Non approuvé par la FDA, sur quoi exactement devrait être approuvé Spoutnik ? Sur la visite de Bennett en Russie ? Je sais par mes amis à Moscou que la vague actuelle chez eux est prédatrice. »

Selon le professeur Adler, le Premier ministre Bennett « a mis toutes les cartes en place et je ne pense pas que Moscou ait un pourcentage aussi faible de vaccinateurs. Ils ne croient pas en Spoutnik, alors nous devons y croire ? Nous avons un stock énorme de Pfizer et Modern, nous n’avons pas besoin de Spoutnik », a-t-il conclu.

LIRE  La guerre a commencé au Proche Orient

Aucun commentaires

Laisser un commentaire