Macron perd la majorité absolue au parlement – Meir Habib réélu

0
226

JDN

Le président français Emmanuel Macron et son parti « Ensemble » a obtenu 245 sièges au parlement français et ainsi perdu la majorité absolue (289 sièges) que le président et ses alliés détenaient à l’Assemblée avec 345 sièges.

Les résultats montrent également que la coalition de gauche dirigée par Jean-Luc Mélenchon obtient 131 sièges. Le parti du leader d’extrême droite Marine Le Pen gagne du terrain avec 89 sièges.

Les citoyens français ont voté lors du second tour des élections à l’Assemblée nationale, qui déterminera la marge de manœuvre qu’il reste pour faire avancer les mesures législatives du président français lors de son second mandat. L’Assemblée nationale – la chambre basse du parlement – compte 577 membres et est le bras le plus puissant de la législature française.

Lors du premier tour des élections la semaine dernière, la gauche française sous la direction de Mélenchon a réussi à obtenir des résultats surprenants. Les alliés de Macron craignaient que des résultats similaires au second tour ne fassent de lui un leader aux mains liées et perdant son temps à négocier avec des politiciens de différents partis. Parmi les ambitions du président français figurent des réductions d’impôts et le relèvement de l’âge de la retraite de 62 à 65 ans.

Quant aux résultats de la fameuse 8e circonscription, celle dans laquelle se trouve Israël et où le député sortant s’est retrouvé face à Deborah Abisror De Lième, de grands efforts ont été déployés du côté du public orthodoxe français et finalement Méïr Habib a été réélu, avec une différence de quelques 200 voix en sa faveur…

LIRE  En Suède, les néonazis de Nordfront pourraient défiler à Kippour près d'une synagogue

C’est un élément important pour la communauté juive, car Habib la représente avec grande fougue tant en France que dans le pays, et sait défendre ses intérêts et ses soucis. Il faut juste espérer que, la prochaine fois, notre public sera mieux organisé (inscription dans les consulats, utilisation de la possibilité de vote par internet, etc.).

Aucun commentaires

Laisser un commentaire