Macron provoque une dernière rencontre Bieden-Poutine

0
55

Dans ce qui semble être un effort de dernère minute pour empêcher la guerre, le président américain et le président russe ont répondu « en principe » à la demande de rencontre entre eux proposée par le président français – mais la Maison Blanche a déjà averti que la rencontre n’aura lieu que si la Russie n’envahit pas l’Ukraine dans l’intervalle.

JDN – Itamar Ben Khalifa

Le président américain Joe Biden et le président russe Vladimir Poutine ont convenu de principe de tenir un sommet pour arrêter l’escalade à la frontière ukrainienne, a annoncé aujourd’hui (lundi) le bureau du président français Emmanuel Macron. Ceci, après que le président français Emmanuel Macron a tenu une série d’entretiens avec les deux dirigeants.

L’Elysée a indiqué que « les questions sur lesquelles portera la réunion seront préparées à l’avance par le secrétaire d’Etat américain Anthony Blinken et le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov lors de leur rencontre du jeudi 24 février ».

Une porte-parole de la Maison Blanche, Jen Saki, a déclaré dans un communiqué: « Comme le président l’a clairement indiqué à plusieurs reprises, nous ne nous engageons sur la voie diplomatique que tant que l’invasion n’a pas commencé ».

Saki a ajouté que « le président Biden a en principe accepté l’offre d’une rencontre avec le président Poutine – à moins qu’une invasion n’ait lieu. Nous sommes toujours prêts pour la diplomatie. Nous sommes également prêts à imposer des sanctions rapides et sévères si la Russie choisit la guerre. »

Dans une interview accordée à CNN, le secrétaire d’État américain Blinken a déclaré que « tout ce que nous voyons indique que la situation est grave » et que « nous sommes au bord de l’invasion. Jusqu’à ce que les chars se déplacent réellement et que les avions volent, nous utiliserons toutes les opportunités. »

LIRE  Visite du chef d'état major à Bené Brak !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire