La main tendue de M. Netaniahou

0
713

Le Premier Ministre israélien a effectué un voyage en Hollande. Tout s’est bien passé, sauf un incident de passage. Mais quand on sait utiliser ce genre d’éléments, son message sort renforcé. Ce fut le cas, faisons confiance à M. Netaniahou.

Au courant du passage de Netaniahou au Parlement hollandais, l’un des parlementaires a refusé de serrer la main de l’invité (sans parler d’un autre parlementaire, refusant d’être présent lors de cette visite). Il s’agit de Tunahan Kuzu, un parlementaire né à Istanbul, musulman, membre d’un parti favorable à l’accueil d’immigrants dans le pays.
De plus, des photos de cet instant, ce parlementaire apparait avec une broche sur son habit, arborant un plan de la Palestine…
Il a expliqué par la suite que son geste venait à titre de protestation contre la conduite israélienne envers les Palestiniens. « La rencontre avec les services des Affaires Etrangères et Netaniahou s’est achevée à un moment où les rues de Gaza sont rouges du sang d’enfants versé durant l’été 2014, et ici, on déploie devant lui un tapis rouge. Il ne mérite pas qu’on lui serre la main… » Fin de citation, plus le dernier appel : « Libérez la Palestine ! »
Des membres de la délégation israélienne ont précisé que la rencontre avec les membres du comité des Affaires Etrangères s’est très bien passée, quand ses députés ont fait preuve d’une grande compréhension de la position israélienne.
Quant à Netaniahou, il a réagi en disant : « Nous voyons clairement là un exemple de qui veut la paix et qui la refuse. Pour ma part, je continue à présenter la position d’Israël avec force dans le monde entier et à renforcer sa place au niveau international. Comme l’a dit Mena’hem Begin, que celui qui veut détourner son nez reste avec un nez tordu… »

LIRE  « Trump a jeté Israël sous les roues d’un camion de transport russe » en Syrie

Aucun commentaires

Laisser un commentaire