Mandelblit sur les manifestations : tout simplement fantastique !

0
126

Illustration – Notre jeu : combien de mètres y a-t-il entre chaque personne sur cette photo, place de Paris, à proximité de re’hov Balfour…

Le conseiller Mandelblit a été sollicité de donner son avis sur les manifestations qui se tiennent actuellement à Jérusalem contre le Premier ministre. Son avis est que le gouvernement ne pouvait que limiter le nombre de participants aux manifestations. Le conseiller écrit: «Selon une inspection opérationnelle-professionnelle menée par la police dans la zone de la zone proche de la résidence du Premier ministre à Balfour, il est possible d’accepter que 2 000 manifestants se réunissent dans le quartier, dans la limite du respect des règles requises de distance sociale». Cela ne signifie-t-il pas 2 mètres de distance entre chacun ? Il faudrait faire le calcul, mais si tous ces gens se tiennent l’un à côté de l’autre, cela fait quelques 4 km de queue… Si on les place en carré, cela fait moins, mais nous vous laissons le plaisir de calculer la faisabilité de cette fixation du conseiller juridique du gouvernement, par rapport à la surface du quartier concerné, sans oublier que l’on n’a pas le droit de manifester sur la rue, qui est réservée aux voitures…

Le conseiller a également déclaré: « Lors de diverses discussions, le procureur général et ses représentants ont déclaré lors des étapes précédentes qu’il existe une possibilité légale de restreindre le mode de manifestation, mais il est plus juste que ces restrictions soient déterminées conformément à l’opinion de professionnels non politiques. Le gouvernement a accepté cette position, et en conséquence, un plan a été formulé le week-end dernier pour des manifestations en coopération avec le ministère de la Santé, la police israélienne et les conseils juridiques au gouvernement. « 

LIRE  Un important financier du Hezbollah condamné à 5 ans de prison aux États-Unis

Ici, le conseiller poursuit en évoquant la décision du gouvernement: « Hier, face à l’aggravation de la morbidité et aux dangers qui y sont inhérents, l’échelon politique a commencé à examiner la possibilité d’imposer une fermeture générale, basée sur l’équilibre entre la nécessité de lutter contre la morbidité croissante et les dommages économiques attendus. En effet, il est possible d’autoriser une restriction très importante du droit de manifester, mais cela nécessite une modification de la législation. « 

Pour être plus précis, il a ajouté : « Dans une situation d’imposition de restrictions générales à la distance sociale découlant de l’état d’urgence (la situation actuelle) – la loi existante autorise le gouvernement à déterminer la manière dont les manifestations ont lieu, mais pas à les empêcher. Au vu de l’aggravation de la situation de morbidité, de nouvelles réglementations ont également été formulées qui permettent aux outils juridiques de la police de faire appliquer les règles de distance sociale dans les manifestations, y compris l’imposition d’amendes. »

Mendelblit ajoute également un petit élément amusant : « Dans une situation d’imposition de restrictions strictes dans tout le pays résultant d’un« état d’urgence spécial » (une situation qui sera possible suite à la nouvelle législation approuvée par le gouvernement hier soir) – il ne sera possible de manifester que conformément aux restrictions de sortie. Autrement dit, à une distance allant jusqu’à 1000 mètres de la maison et pas plus ».

Attendez, cela voudrait dire que tous les manifestants devront obligatoirement habiter dans le kilomètre de re’hov Balfour ?! Mais il ne restera plus personne ! Ces gens viennent actuellement (impunément) du Nord comme du Sud du pays, à des dizaines et des centaines de kilomètres ! Alors, de deux choses l’une, ou personne ne leur demandera de présenter une pièce d’identité, ou alors, M. le ministre O’hana, voici que Mendelblit vous a fourni la clé nécessaire pour bloquer tout ce jeu insupportable (soutenu par des Nations européennes, de surcroit, comme nous l’avons déjà signalé) de manifestants anrchistes !

LIRE  Mutation du coronavirus ?

Aucun commentaires

Laisser un commentaire