Maroc : Encore une affaire de biens immobiliers spoliés à des juifs résidant à l’étranger !

0
1087
Une fois de plus, la justice marocaine a ouvert une enquête concernant des biens  immobiliers qui auraient été spoliés à des juifs résidant à l’étranger… Détails…
Le parquet de la ville de Rabat qui a ouvert une enquête à propos de spoliation de biens immobiliers de personnes étrangères, juive en l’occurrence.
Comble de l’histoire, la personne soupçonnée n’est autre qu’un général de l’armée marocaine !
L’individu aurait enregistré auprès des autorités foncières plusieurs actes de propriété concernant des biens immobiliers dans les villes de Rabat et de Tanger et cela, en l’absence des présumés vendeurs. Sauf que les vrais propriétaires d’une des maison, des juifs américains, se sont rendu compte de l’arnaque et ils en ont référé directement en roi du Maroc.
Le roi a rapidement demandé au parquet d’ouvrir une enquête, celle-ci a permis de révéler que ce haut gradé de l’armée avait spolié d’autres maisons pour son propre compte.
Ce n’est malheureusement pas la première fois que des Juifs marocains vivant à l’étranger sont victimes de ce type d’escroquerie. Cela fait des décennies que cela dure.
Il y a quelques mois, un homme d’affaires a été accusé de s’être accaparé d’une vingtaine de villas dans la ville de Casablanca.
Celui-ci a fini par être poursuivi en justice et il s’est suicidé il y a quelques semaines.
Si vous avez des biens au Maroc, soyez vigilant…..
Sachez qu’au Maroc il est possible de vous déposséder, à votre insu, et ce, avec la bénédiction de la loi.
Peut-être avez-vous du mal à me croire, mais sachez qu’il existe la loi 39-08, qui, dans son article 2, stipule clairement que même si votre bien est correctement immatriculé à la conservation foncière et que la transaction s’y rapportant a été basée sur un dol (connaissance par le vendeur d’un défaut) ou un faux, vous le perdrez au profit d’un acquéreur de bonne foi, si jamais vous ne vous en rendez pas compte au bout de 4 ans, et ce, à partir de la date d’immatriculation du bien.

Ceci explique d’ailleurs l’explosion des actes de spoliation foncières ces dernières années ; on est passé d’actes solitaires à des actes organisés par un circuit mafieux impliquant tous les rouages administratifs et professionnels, de la conservation foncière aux notaires, en passant par des intermédiaires rabatteurs et même des juges corrompus.
C’est pour cette raison que les propriétaires juifs américains en ont référé directement au roi du Maroc…….

 

Source Koide9enisrael

Aucun commentaires

Laisser un commentaire