Messieurs, cela vole bas… Gantz, O’hana, etc.

0
60

Plus bas que cela, peut-on imaginer ? Ce matin, Gantz, qui n’est pas content du fait que Netaniahou ne cherche pas à boucler le budget de l’an 2020 dans l’immédiat, mais s’en tient aux accords précédents, selon lesquels il ne devra être bouclé qu’en décembre, a fait savoir qu’il s’apprêtait à lancer une enquête sur le dossier n° 3.000 monté contre Netaniahou, celui concernant l’armée et la vente de sous-marins allemands, car cette affaire n’a pas été conclue selon les règles de l’art, et semble-t-il même contre l’avis des spécialistes, selon lesquels ce sous-marin était superflue. Peut-être Netaniahou aura-t-il perçu quelques sous en cours de route…

L’ambiance est bonne, sans nul doute.

Il est vrai que le gouvernement ne fonctionne pas bien, et manque à ses devoirs, mais en fait, qui en est-il fautif ? Ne serait-ce pas, tout le temps, cette tension entre les deux composantes dudit gouvernement, quand c’est justement Gantz qui tient l’un des deux bouts de la corde ?

C’est vrai, comme l’a dit Gantz par la suite, l’option d’élections est catastrophique, car elle engendra une guerre fratricide, ainsi que l’on peut déjà maintenant humer l’athmosphère dans la rue, en particulier re’hov Balfour, avec les lourdes manifestations qui s’y déroulent (jusqu’à 20.000 personnes, comme on sait).

Il s’en est pris aussi à ceux qui exigeaient que Mendelblit démissionne, considérant que cette demande allait contre la démocratie…

Voici cette après-midi, jeudi le 15 octobre, en tout cas, que le ministre de la Sécurité intérieure rétorque, en parlant du fait qu’il projettait le lancement d’une enquête concernant le « mémad ha’hamichi », qui est la compagnie à la tête de laquelle se trouvait Benny Gantz, mais qui a capoté complètement, tout en laissant des questions ouvertes sur ce qui s’est passé avec elle. Autant en profiter pour savoir la vérité, non ?

LIRE  Une lettre aux Juifs en provenance de la sœur du roi du Maroc

Quant à l’affaire du sous-marin, le Likoud a répondu que ce dossier a été étudié à fond en son temps par tout l’establishment, et on n’a rien trouvé à reprocher à Netaniahou à cet égard, que signifie ce retour à nouveau de ce dossier de la part de Gantz – si ce n’est pour faire pression sur le plan politique…

En bref, une cacophonie difficile à accepter.

Aucun commentaires

Laisser un commentaire