Meyer Habib met à mal la juge Ihuellou : « Non Mme ! La fenêtre n’était pas ouverte, elle a été forcée ! »

0
24

C’est probablement l’audition la plus importante de la commission d’enquête parlementaire Sarah Halimi. La controversée juge d’instruction, Anne Ihuellou, s’est expliquée mercredi face aux députés sur sa conduite du dossier.

Interrogée en particulier sur son refus d’organiser une reconstitution, la magistrate a affirmé froidement que cette demande des parties civiles  n’est pas quelque chose de « systématique ».

Par ailleurs, la juge a confirmé avoir refusé de reconstituer l’affaire car selon l’expertise du Docteur Zagury, il y avait un « risque de rechute délirante » de la part de Kobili Traoré.

« Est-ce que vous saviez que la fenêtre avait été forcée ? », a interrogé le député Meyer Habib qui préside la commission d’enquête. « La fenêtre était ouverte », a assuré la juge. « Non Madame ! Plusieurs députés présents dans cette salle se sont rendus sur les lieux et on constaté que la fenêtre a été forcée. Nous avons les photos », a assené le président de la commission.

Pour justifier sa conduite au cours de l’enquête, la juge s’est réfugiée à plusieurs reprises derrière « la procédure judiciaire » et a déploré un « manque de moyens » et « de temps ».

La Rédaction Le Monde Juif .info 

LIRE  Roumanie: controverse après le rejet d'un projet de musée de la Shoah

Aucun commentaires

Laisser un commentaire