Moins d’1% diagnostiqués après la vaccination, dont 0,02% avec des symptômes

0
56

Les données recueillies par le ministère de la Santé montrent que sur environ 3,3 millions d’Israéliens vaccinés, moins de 5 000 ont reçu un diagnostic de corona et seulement 907 ont signalé des symptômes. Dans les hôpitaux également, la diminution du nombre de patients hospitalisés est perceptible: «Seuls quelques patients ont été vaccinés», explique Hadassah. Pr Galia Rahav: « Le vaccin est exceptionnellement efficace. »

Ynet

Moins d’un pour cent de toutes les personnes vaccinées qui ont passé plus d’une semaine depuis la réception de la deuxième dose de vaccin ont été infectées et un taux encore plus négligeable a développé des symptômes. Cela ressort des données mises à jour du ministère de la Santé qui sont parvenues à Ynet aujourd’hui (lundi). Les données montrent que sur 3 387 340 Israéliens vaccinés – seulement 4 711 personnes se sont révélées séropositives pour le virus et parmi ces 907 seulement, des symptômes, y compris de la fièvre ou des symptômes respiratoires, seulement 0,02%.

Les hôpitaux confirment également ces données גes services corona. « Les données montrent que le vaccin est également efficace dans le monde réel. Le pourcentage de personnes infectées parmi les gens vaccinés est d’environ 1%, alors que nous nous attendrions à ce qu’il soit de 5% à 4% selon les données que nous avons vues chez Pfizer et l’institut de recherche de la Clalit », explique le professeur Dror Mevorach de Hadassah Ein Kerem. Cela montre que 98% des gens vaccinés ne sont pas hospitalisés, ce que nous avons également vu dans les services depuis un mois et demi. « Il n’y a que quelques patients sur 86 qui ont été vaccinés, peut-être deux ou trois qui l’ont été, dont certains sont hospitalisés depuis longtemps, ils sont donc moins susceptibles d’exprimer ce qui se passe », a-t-il déclaré.

LIRE  Israël investit pour l’amélioration des points de passage palestiniens

«Ce sont des données étonnantes», déclare le professeur Galia Rahav, directeur de l’unité des maladies infectieuses du Sheba Medical Center à Tel Hashomer et membre du cabinet spécialisé. « Le vaccin fonctionne très bien et ce ne sont pas des recherches réelles, mais des données qui indiquent l’efficacité de près de 99% des vaccinés. Mon explication est que ce vaccin est exceptionnellement efficace. C’est la première fois que je constate une efficacité immunitaire si significative chez les adultes. Cependant, je suis sûr que nous avions des données sur les effets du vaccin à partir du 14ème jour après avoir reçu la deuxième dose – nous aurions vu des chiffres encore plus faibles et même dans ces données, je suis sûr que presque tout le monde est infecté avant la deuxième dose. Une personne vaccinée subit la maladie de manière beaucoup plus facile. « 

Les données sont en ligne avec d’autres données publiées hier sur Ynet, qui indiquent également l’efficacité du vaccin en termes de nombre de patients. Selon les données, moins de 3% de tous les patients corona dans un état grave ou critique ont reçu la deuxième dose du vaccin contre le virus alors que plus d’une semaine s’était écoulée depuis sa réception. Selon les données, sur 6 095 hospitalisés dans un état grave ou critique depuis le début de la campagne de vaccination, seuls 175 d’entre eux l’ont été une semaine après la deuxième dose de vaccination. En revanche, 75% d’entre eux n’ont pas encore été vaccinés, soit un total de 4 589 personnes. Le reste des patients recherchait une dose de vaccin qui n’assure qu’une protection partielle ou moins d’une semaine après la deuxième dose de vaccin. Les données ne sont pas pertinentes pour ceux qui sont décédés du virus, mais les données du ministère de la Santé de la semaine dernière montrent que la plupart de ceux qui sont décédés de Corona en février n’étaient pas du tout vaccinés.

LIRE  Netanyahou révèle quel cadeau Poutine lui a offert à Sotchi

Aucun commentaires

Laisser un commentaire