Muslim Shahdan, chef des forces iraniennes, tué en Syrie

Muslim Shahdan, chef des forces iraniennes, tué en Syrie

0
47
Une frappe aérienne tue un commandant du CGRI à la frontière entre l’Irak et la Syrie – selon des responsables irakiens

Sur le coup, ils n’ont pas pu confirmer l’identité du commandant -ce qui a été fait ce matin-, qui, selon eux, a été tué aux côtés de trois autres hommes voyageant dans un véhicule avec lui pour introduire des armes.

Le véhicule transportait des armes à travers la frontière irakienne et a été touché après être entré en territoire syrien, ont déclaré séparément deux responsables de la sécurité irakiens. Ce type d’activités relève donc de l’opération-suicide pour tout téméraire qui s’y risquerait.

Les groupes paramilitaires irakiens soutenus par l’Iran ont aidé à récupérer les corps, ont déclaré les deux responsables, sans préciser ni donner l’heure exacte de l’incident.

Des sources militaires et milices locales ont confirmé le récit, bien que Reuters n’ait pas été en mesure de vérifier de manière indépendante qu’un commandant iranien avait été tué.

L’incident est survenu quelques jours seulement après que le scientifique nucléaire iranien Mohsen Fakhrizadeh aété liquidé à Téhéran dans un meurtre que l’Iran a imputé à Israël.

LIRE  Le Quai d’Orsay ferme l’Institut français de Naplouse, colère des Palestiniens

Israël a lancé des raids aériens contre ce qu’il a appelé un large éventail de cibles syriennes et iraniennes en Syrie la semaine dernière, signalant qu’il poursuivra sa politique consistant à frapper des cibles iraniennes dans la région, alors que le président américain Donald Trump se prépare à quitter ses fonctions.

Les responsables irakiens craignent une conflagration avant la prise de fonction du président élu Joe Biden, car il est considéré comme moins conflictuel avec l’Iran que l’administration Trump.

Les milices irakiennes soutenues par l’Iran sont toujours sous le choc de l’élimination ciblée, par les Américains, en janvier, du cerveau militaire iranien Qassem Soleimani et de leur chef irakien Abu Mahdi al-Muhandis et ont juré de se venger des États-Unis.

Adaptation : Marc Brzustowski – JForum

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro