Naftali Bennett envisage de « traiter l’Etat orthodoxe au sein de l’Etat »

0
182
Les élections s’approchent, et de plus en plus de candidats expriment leurs projets et leur positionnement. Là, c’est le président de Yemina a déclaré aujourd’hui qu’il formera un gouvernement sur toutes les parties de la politique israélienne – « Sinon, comment allons-nous traiter l’Etat orthodoxe au sein de l’Etat? » Vous avez compris vers quoi ce sombre personnage se dirige ? Fait-il partie des groupes religieux ? Cela ne semble pas être le cas.
Le président de droite, le député Naftali Bennett, a été interviewé ce soir (mercredi) dans à News 13, où il a réitéré sa déclaration selon laquelle il se présente comme Premier ministre. Il a dit qu’après avoir remporté les élections, il formerait un gouvernement avec toutes les parties de la politique israélienne. « Sinon, » se demanda-t-elle, « comment allons-nous traiter l’Etat orthodoxe au sein de l’Etat ? »…
Non seulement le public orthodoxe a été attaqué par Bennett dans cette interview, mais aussi son partenaire ces dernières années, le député Bezalel Smutrich. Leurs chemins se sont séparés et ce dernier a fondé le Parti religieux sioniste. Bennett a attaqué Smutrich. « S’il y a une compétition pour être encore plus extrême, source de division et de provocation – je ne suis pas dans cette affaire. Beaucoup de gens qui pensaient jusqu’à aujourd’hui qu’ils ne pouvaient pas rejoindre la droite à cause de l’extrémisme et du manque de respect des différentes personnes dans la société israélienne, peuvent sentir à présent que nous sommes la maison de tout le peuple d’Israël. »
« L’une des raisons de la séparation est l’extrémisme sans fin et les provocations. Je suis agressé pour avoir été interviewé dans une émission diffusée samedi. C’est ma façon de faire, et pendant 10 ans, j’ai été interviewé dans des émissions diffusées samedi. Je suis marié à une femme d’un foyer non religieux et je ne m’identifie pas comme un secteur. Nous sommes un seul peuple. »
Le Parti sioniste religieux a répondu: « Le lapin est sorti du sac. Malgré les tentatives de Bennett de transférer la responsabilité de la scission sur Smutrich, il a vraiment admis aujourd’hui qu’il avait jeté Smutrich et le sionisme religieux de son désir de bien paraître aux laïcs du centre et de gauche. Le sionisme de droite et religieux est mis en marge. Nous voyons que Naftali a décidé de jeter de la boue dans les guerres sectorielles, ce n’est pas notre façon de faire. Nous ne le suivons pas dans cette fange. Le public veut des campagnes positives. Nous parlerons fièrement de nos valeurs et essayerons de représenter le sionisme religieux et le peuple d’Israël tout entier. Et nous demandons à Bennett d’arrêter cette conduite.  »
LIRE  300 israéliens signent une lettre de soutien au président du Parti travailliste britannique !

Aucun commentaires

Laisser un commentaire