Le navire des femmes intercepté par des… femmes !

0
2794

Le nouveau navire qui venait pour briser le blocus de la bande de Gaza, le Zétouna, avait à bort 15 femmes activistes.Israël avait prévenu qu’il n’autoriserait pas le bateau à accoster. Et finalement l’armée l’a fait, mais en sachant avec intelligence (sans négliger la Halakha) envoyer un commando de femmes s’en charger.
Les femmes ont été arrêtées sans incident à 56 km des côtes israéliennes.
La flottille est en route vers le port d’Ashdod et devrait arriver dans quelques heures.
L’Etat hébreu avait prévenu la semaine dernière qu’il n’autoriserait pas le bateau à accoster et qu’il serait intercepté puis escorté jusqu’au port israélien d’Ashdod, frontalier de Gaza.

Se référant au prétendu siège sur Gaza, une source de sécurité israélienne a déclaré mardi qu' »Israël envoie entre 800 et 1000 camions de marchandises tous les jours. »
« Tout le monde peut envoyer des marchandises à la bande de Gaza à condition qu’elles passent un contrôle réglementé, ce qui implique que les revendications sont sans fondement depuis le début » a ajouté la source affirmant que les « spectacles comme celui-ci n’aidera pas la bande de Gaza. »
En juin 2015, une flottille suédoise avait été interceptée au large de la côte de Gaza par les forces de sécurité israéliennes et escortée jusqu’au port d’Ashdod (sud d’Israël).
Il y a six ans, la flottille du Mavi Marmara partie de Turquie avait été arraisonnée par des commandos israéliens, neuf ressortissants turcs avaient été tués dans des incidents.

LIRE  “Restez où vous vivez !” dit Le Drian

Aucun commentaires

Laisser un commentaire