Netaniahou : « Je protégerai les intérêts d’Israël, quel que soit le président...

Netaniahou : « Je protégerai les intérêts d’Israël, quel que soit le président américain »

0
59

Présentant l’accord de normalisation de Bahreïn à la Knesset, le Premier ministre déclare que cela ne fait aucune différence pour lui que la Maison Blanche soit républicaine ou démocrate, se référant ni à son ami proche Donald Trump ni à Joe Biden comme «  président  »

Ynetnews

Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a déclaré mardi qu’il ne faisait aucune distinction entre Démocrates et Républicains et avait l’intention de défendre les intérêts d’Israël face à une nouvelle administration américaine.

Le Premier ministre tente de faire passer un message de bipartisme depuis la victoire du démocrate Joe Biden sur l’ami proche de Netanyahou, Donald Trump, lors de l’élection présidentielle américaine de la semaine dernière. Les critiques ont accusé Netanyahou de s’être trop incliné vers les Républicains et de faire d’Israël une question partisane à Washington.

«Ce que je vois devant mes yeux, ce ne sont ni des Démocrates ni des Républicains. C’est juste l’Etat d’Israël », a déclaré Netanyahou aux législateurs.

«Je suis déterminé à défendre les intérêts qui sont cruciaux pour notre avenir et notre existence et c’est ainsi que je continuerai même avec la prochaine administration américaine.

Netanyahou a pris la parole avant un vote destiné à ratifier le récent accord d’Israël établissant des relations diplomatiques avec l’État du Golfe de Bahreïn.

Dans le discours, Netanyahou a remercié Trump, qui a remis une série de cadeaux diplomatiques à Israël, pour son soutien. Il a également remercié Biden d’avoir soutenu les accords négociés par Trump normalisant les relations israéliennes avec trois pays arabes – Bahreïn, les Émirats arabes unis et le Soudan.

LIRE  En l'honneur du Chabbath : le groupe Shalva se retire "définitivement" de l'Eurovision

Avec Trump contestant les résultats des élections, Netanyahou n’a qualifié aucun de ces hommes de «président».

Cette omission faisait suite à sa déclaration de félicitations jugée tardive à Biden pour sa victoire électorale. Le retard a été largement considéré comme découlant de la crainte d’offenser Trump.

Netanyahou avait une relation plus froide avec l’ancien président américain Barack Obama. Alors que Biden devrait restaurer une approche similaire à Obama, Netanyahou pourrait avoir plus de mal à mettre en œuvre la politiques de créations de nouvelles implantations en Judée-Samarie.

Le chef a juré de rester fidèle à ses positions. «C’est ainsi qu’un Premier ministre israélien doit agir», a-t-il dit. «Non pas en se soumettant ou en rampant et pas non plus avec arrogance, mais avec la sagesse, le courage et la dignité d’une personne qui se bat pour son peuple, pour sa terre et pour son pays, «  il ajouta.

https://www.ynetnews.com/article/ByB8qQ00YD

Aucun commentaires

Laisser un commentaire

Choisir la devise
EUR Euro
0
    0
    Panier
    Votre panier est videAu shop